Simounet.net – Blog Blog d'un opengeek passionné

Slack, Mattermost, Discord ? Et si nous améliorions plutôt les clients IRC ?

Cela fait plus de quinze ans (point vieux con) que je crapahute sur IRC et voilà quelques temps maintenant qu'on essaie de me hyper sur des outils identiques mais centralisés et fermés sous couvert d'une meilleure UI et d'un tas de fonctionnalités dont je n'ai pas vraiment besoin.

you-shall-not-slack

Quels sont les principaux avantages d'IRC

Quels sont les principales faiblesses d'IRC

  • non-conservation des discussions sur les serveurs les plus utilisés entraînant une complexité pour s'en servir d'archives
  • non-persistance du compte de l'utilisateur lorsqu'il se déconnecte ne pouvant du coup plus être joint par ce biais
  • commandes pas évidentes à prendre en main pour les novices
  • aspect peu intuitif lorsqu'on utilise des clients à l'ancienne

Propositions d'améliorations

Les plus gros problèmes résolus par les applications telles que Slack sont le côté « user friendly » quoi que le concept de liste de salons reste compliqué à aborder pour des novices, l'archivage et la recherche dans les échanges passés. Pour ne manquer aucun échange, il est possible de laisser son client ouvert mais soyons honnêtes, ce n'est pas une solution recommandable. Pour les plus geeks/connectés, il est possible d'utiliser un bouncer comme ZNC qui vient se placer entre le serveur et le client et permet d'afficher les messages lors de la reconnexion de son utilisateur. Vous l'aurez compris, ce n'est pas à la portée de tous.
Des services externes tels que BotBotMe qui agrège les discussions et les rend consultables via un site annexe peut faire office de contournement mais pas de vraie solution.

Ok pour de nouveaux services, mais ouverts et décentralisés s'il vous plaît

Pour ma part, le problème est pris à l'envers. Les développeurs réinventent la roue (IRC et Jabber/XMPP) et proposent ensuite des ponts entre ces « anciens » outils et les leurs là où je trouverais plus pertinent de développer de nouvelles idées sur ces vieilles briques pour les enrichir.
Des clients tels que KiwiIRC vont dans le bon sens en donnant un coup de jeune à l'IRC qui souffre d'une image austère bien méritée par son manque d'innovation et permettent de répondre à des besoins modernes, tels que l'affichage in-app de contenus multimédias ou l'accès simplifié aux commandes.

Pourquoi ne pas appeler XMPP à la rescousse ?

En tant qu'habitué satisfait d'IRC, je ne souhaite pas le remplacer. Cela ne m'empêche pas d'utiliser XMPP (anciennement Jabber) mais je le trouve moins adapté pour des salons de discussions. La création de compte, la demande préalable d'accès à un contact et l'adresse de connexion à un salon sont autant d'obstacles à son adoption là où un webchat IRC permet à un utilisateur de se joindre à une discussion en quelques secondes.
Je suis conscients que des efforts sont en cours (merci Movim et Jappix), mais si tous ces développeurs qui passent du temps et de l'argent sur des nouveautés investissaient sur les technos précédemment citées, nous aurions déjà des applications qui déchirent et satisfont tout le monde tout en étant pérennes.

En conclusion

En partisan de l'open source, je ne veux pas utiliser une solution de communication non libre. Du point de vue de la sécurité, qui me certifie que mes conversations sont bien confidentielles si je souhaite qu'elles le soient ? Du point de vue de la pérennité, qu'adviendra-t-il de ces données lorsque le service utilisé décidera de fermer ses portes ?

Si vous souhaitez (re)tester le monde merveilleux d'IRC, je vous attends sur le chan #welcome du serveur Freenode. N'hésitez pas à me faire signe, pseudo Simounet what else. Quelles sont les features qui vous semblent incontournables sur les outils que je rechigne à utiliser et qui n'existent pas sur IRC (ou ses clients) ? Qu'est-ce qui vous retient d'utiliser IRC ?

Her Story, une expérience vidéoludique à essayer

Avec Her Story, jeu indé sorti en juin 2015, Sam Barlow, papa des Silent Hill, nous propose un style différent, loin des sentiers battus. Son gameplay se résume à l'action de taper des mots dans un moteur de recherche. Vous piochez ainsi dans une base de données qui lie ces mots à des vidéos qui nous permettent d'en apprendre plus sur une enquête policière. Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire afin de ne pas en gâcher la découverte mais pour ma part, je me suis pris au jeu.
La durée de vie est raisonnable bien qu'un peu courte. Comptez environ 4 heures pour en venir à bout. Le challenge réside surtout dans notre volonté d'accéder à l'intégralité de la base de données.

Je trouvais important de soutenir ce type d'initiatives créatives. Ce jeu pourrait très bien servir de matière première pour un autre souhaitant aller encore plus loin. Ce système pourrait être intégré à un autre plus vaste permettent d'y ajouter des embranchements, nous laissant maître de la conclusion.
Her Story est disponible sur la plate-forme Humble Store pour 3,59€ jusqu'au 29 janvier 2015 et sinon vous devrez débourser 5,99€.

her-story-sam-barlow

 

Liens utiles :

RIP David Bowie (8 Janvier 1947 – 10 Janvier 2016)

Et dire que je comptais commencer l'année du blog sur une note positive. Je crois que c'est raté après l'annonce ce matin du décès de David Robert Jones, plus connu sous le pseudonyme de David Bowie. 27 albums, plus de 50 ans de carrière, incontestable génie de la scène avec un besoin incessant de se renouveler et de s'essayer à tout. Voilà ce que je retiendrai de ce personnage hors norme. Difficile d'en faire un résumé tant son œuvre est grande, diverse et riche en titres légendaires. Je ne peux que vous conseiller d'aller écouter le Page Wikipedia du best of Bowie sorti en 2002 qui rassemble tous les "vieux" classiques de l'homme aux 1000 visages.

Ground Control a perdu le contact avec son Major Tom mais sa voix résonnera encore longtemps dans nos oreilles.

 

David Bowie - Space Oddity

David Bowie - Life On Mars?

David Bowie - The Man Who Sold The World

Je suis triste et je n’oublierai pas

Déjà plus d'un mois que les attentats du vendredi 13 novembre 2015 ont été perpétrés sur le sol français, emportant avec eux 130 innocents. Une vraie tragédie, en plein cœur de Paris, en France, un pays pas officiellement en guerre. Je n'arrive toujours pas à réaliser. Un cauchemar, irréel. J'avais déjà été choqué par les actes terroristes à l'égard de Charlie Hebdo et de l'hypermarché casher mais j'étais loin de me douter que moins d'un an après, ce serait pire.
C'est vous et moi qui avons été ciblés cette fois-ci. Un symbole de liberté représenté par des personnes d'horizons divers et variés, sortis profiter de la vie, comme un vendredi soir tout ce qu'il y a de plus classique par chez nous.

Je n'ai qu'une hâte, que 2015 s'achève et que 2016 voit le jour sous de meilleures hospices. Je me souviendrai toute ma vie de l'année de mes 30 ans, malheureusement pas pour les bonnes raisons.

P.S. : Je remercie le gouvernement de ne pas avoir raté cette occasion de restreindre nos libertés en manipulant l'actualité, une fois de plus. Heureusement que le pouvoir n'est pas aux mains de la gau... Oh wait.

#JeSuisTriste #EnMémoire

Créer un fichier vide dans Nautilus à l’aide d’un raccourci clavier

Après vous avoir expliqué comment ajouter des informations en dessous des icônes de Nautilus en vue grille et afficher la taille des images et les EXIFs dans Nautilus avec Nautilus columns, voici un nouveau tip sur Nautilus qui va vous permettre de créer un nouveau fichier vide à l'aide d'un raccourci clavier. Par défaut, il est possible de créer un nouveau dossier vide à l'aide du raccourci <CTRL>+<SHIFT>+N. Ayant souvent besoin de d'ajouter des fichiers et ne souhaitant pas perdre de temps à rentrer dans les sous-menus, j'ai cherché comment ajouter cette action à la liste des raccourcis disponibles. Plusieurs solutions sont disponibles ici et et elles fonctionnaient très bien lorsque j'ai débuté la rédaction de ce billet il y a 3 ans mais ce n'est plus le cas. La dernière en date et celle qui semble la plus pérenne consiste à ajouter le raccourci directement dans le fichier accels des configurations de Nautilus.

nautilus-logo

Pour ce faire :

  1. Quittez toutes les instances de Nautilus en cours à l'aide de la commande :
    1. nautilus -q
  2. Ajoutez votre raccourci avec la commande suivante en remplaçant <Primary><Shift>f par la combinaison de touches que vous souhaitez utiliser :
    1. echo '(gtk_accel_path "<Actions>/DirViewActions/New Empty Document" "<Primary><Shift>f")' >> ~/.config/nautilus/accels
  3. Relancez Nautilus et testez le raccourci
  4. C'est déjà fini !

À noter que <Primary> symbolise par défaut la touche <CTRL>.