1

Photos : Lyon Nature Capitale le 19 juin 2011

Dimanche dernier, j'ai eu l'occasion d'aller faire un tour à la place Bellecour de Lyon transformée en jardin du 17 au 19 juin 2011, comme l'avaient été les Champs Elysées l'année dernière à Paris. Le but était de modifier ce cadre citadin et assez vide il faut bien le reconnaître pour y amener un bout de verdure.

J'en ai profité pour faire quelques photos...

 

Pour finir, voici une vidéo timelapse (filmée en temps réel sur plusieurs jours mais condensée au montage pour ne plus faire que quelques minutes) retraçant l'installation de ce grand jardin :

Lien utile :

7

Imprimer des photos prises avec l’iPhone sur la Polaroid Pogo via iBlueNova

Maintenant que vous pouvez envoyer et recevoir des MMS sur votre iPhone, et si vous possédez une imprimante de poche Polaroid Pogo, vous aimeriez peut-être pouvoir les lier tous les 2 afin d'en faire un méga combo mobile de la mort qui tue ! Sachant que les 2 périphériques sont capables de communiquer entre eux grâce à la technologie Bluetooth, l'impression des photos de l'iPhone sur la Polaroid Pogo devrait être native. C'était sans compter sur la main mise d'Apple sur ses produits. Les bonnes gens de la firme de Cupertino brident tout ceux qui n'ont pas pu ou voulu payer leur dîme. Du côté de la pomme croquée, la simplicité a un prix ! Je ne vais pas lancer la polémique ici, mais c'est quand même déprimant de constater qu'à chaque sortie du sentier tracé par Apple, le jailbreak devient une obligation, et ce n'est même pas une utilisation de geek qui est attendue ici (comme dans mon billet précédant d'ailleurs), je souhaitais juste utiliser 2 produits grand public ensembles !

Il vous faudra au préalable avoir jailbreaké votre iPhone. Je n'ai pas eu l'occasion de tester mais il semblerait que l'application utilisée ici (iBlueNova) ne fonctionne pas sous iOS 4, donc je m'excuse par avance pour ceux qui espéraient avoir une solution pour cette version d'iOS. Si en revanche vous avez quand même réussi à faire marcher la Pogo dessus, n'hésitez pas à laisser un message dans les commentaires.
Voici la marche à suivre pour que ça fonctionne :

  • allez dans Cydia et ajouter le dépôt suivant :
  • http://cydia.xsellize.com

  • une fois les informations rechargées, installez le paquet iBlueNova
  • quittez Cydia puis lancez l'application nouvellement installée
  • cochez la case Enable, puis la case Visible
  • rendez-vous dans les Settings et cochez la case Auto Search et Send as JPEG
  • revenez en arrière puis cliquez sur Pictures
  • choisissez la photo que vous souhaitez imprimer puis cliquez sur la petite icône en bas à droite
  • sélectionnez la Polaroid Pogo qui a du s'afficher sur l'écran Select a device
  • une fenêtre vous demandant un code devrait s'ouvrir, le code à entrer étant :
  • 6000

  • si jamais le transfert échoue et qu'il vous marque failed, recommencez l'opération jusqu'à ce que ça passe

Si tout marche comme prévu, une fois le transfert effectué et après quelques dizaines de secondes, la photo devrait sortir de votre jolie petite imprimante Polaroid. Vous êtes désormais paré pour créer des stickers en pleine pampa à côté des aventuriers de Koh Lanta, tout ça avec un matos qui pèse à peine plus lourd qu'une tablette de chocolat !

Source : TunsOfTech

3

Simulez les réglages photo comme sur un reflex avec CameraSim

Passer du mode automatique au mode manuel en photo n'est jamais simple pour les débutants souhaitant apprendre à maîtriser l'art de la prise de vue. Anticiper l'action des nombreux réglages disponibles permet de contrôler le résultat final et par conséquent d'avoir un rendu correspondant à l'image attendue. Mais par où commencer ? Certains vous diront qu'il faut tester chaque paramètre un par un et regarder les changements apportés sur chaque photo, d'autres qu'avant tout passage à la pratique il faut se documenter (livres, forums...), ou encore qu'il est possible d'apprendre en regardant les données EXIF de clichés disponibles sur internet (plus pour les photographes ayant un niveau avancé à mon avis). Je pense pour ma part que toutes ces méthodes sont louables et dépendent surtout de vos habitudes à engranger des connaissances. Dans tous les cas manipuler permet de vérifier que les concepts de base ont bien été acquis, que ce soit le temps de pose, les différentes valeurs de focale, la profondeur de champ, la sensibilité...

Cependant, faire ses tests, charger ses photos sur l'ordinateur afin de constater chaque modification en étudiant les EXIF (regarder ce que ça donne sur le minuscule écran de votre appareil ne vous servira pas à grand chose) n'est pas vraiment instantané. C'est là que CameraSim entre en scène. Cette application Flash simule une prise de vue standard modifiable selon plusieurs critères.

Physiques :

  • la luminosité au moment de la prise de vue (Lighting)
  • la distance entre l'objectif et le sujet (Distance)
  • la focale de l'objectif utilisé (Focal length)

Commandes techniques d'un reflex :

  • les ISO (la sensibilité du capteur)
  • l'ouverture (aperture)
  • le temps de pose (shutter speed)

Modes de préférence exactement comme sur un vrai boîtier :

  • le mode priorité vitesse (Shutter priority) qui vous laisse libre sur la sensibilité et la vitesse mais définit automatiquement l'ouverture
  • le mode priorité ouverture (Aperture priority) où vous pouvez choisir la sensibilité et l'ouverture mais où la vitesse sera réglée automatiquement
  • le mode manuel où tout est accessible

Lorsque vous modifiez les valeurs, le curseur se déplace verticalement. Ce dernier symbolise l'exposition finale de votre photo, s'il est à gauche la photo sera sous-exposée (sombre), alors que s'il est à droite elle sera surexposée (claire). Le but n'est pas forcément de le mettre au milieu, sous-exposer ou surexposer pouvant très bien être un choix artistique de votre part. Une fois que vous pensez avoir réglé le tout, cliquez sur le gros bouton Snap photo ! pour voir le résultat. C'est magique !

Cet outil ne remplacera évidemment pas une pratique réelle de ces phénomènes mais il vous permettra peut être d'assimiler ces concepts facilement et sans aucune contrainte matérielle, ou de vous faire patienter jusqu'à la réception de votre futur petit bijou !

Lien utile :

0

Colors Palette Generator de CSS Drive récupère la palette hexadécimale de couleurs présentes sur une image

Le service que je viens vous présenter aujourd'hui va surtout être utile aux graphistes puisqu'il s'agit de récupérer la palette de couleurs présentes sur une image de votre choix en codes hexadécimaux. Le site vous propose 2 points d'entrée puisque vous pouvez soit envoyer votre image depuis votre ordinateur ou bien la transférer à partir d'une URL de votre choix. Cliquez ensuite sur Get Palette et les différentes palettes vont s'afficher, une pour les tons clairs, une autre pour les tons moyens, une autre pour les tons foncés et une dernière contenant tous les tons affichés sur votre image. Vous aurez peut être remarqué qu'au passage de la souris sur une couleur, la valeur hexadécimale de cette dernière s'affiche dans Current Color (à droite) et qu'en cliquant dessus elle "s'enregistre" dans Selected Color ce qui vous permet de faire des comparaisons directes entre les différents tons proposés. Vous pouvez également exporter toutes ces valeurs au format CSS ou en palette de couleurs pour Photoshop (.aco).


Un utilitaire simple et efficace à garder sous le coude.

Lien utile:

2

Test du jour #12: l’imprimante de poche Polaroid Pogo

La Polaroid Pogo, Qu'es aquò¹ ? Il s'agit d'une imprimante instantanée qui tient dans la poche et qui peut être reliée (USB ou bluetooth) aux APN supportant la technologie PictBridge. Inutile de chercher les recharges d'encre puisqu'elle fonctionne à l'aide d'un papier spécial (ZINK) à base de cristaux de couleurs intégrés (les 30 feuilles coûtent un peu moins de 15€, soit environ 0,5€ l'impression).

Ca fait presque 2 ans qu'elle est disponible dans le commerce, et j'en avais entendu parler via certains blogs qui l'avaient testée à sa sortie et le concept m'avait beaucoup plu mais vu son prix de l'époque (moins de 100€ il me semble), je ne m'étais pas laissé tenter, mais à noël dernier, une offre Amazon pour ce produit à 30€ m'a fait craquer. M'étant un peu renseigné entre temps, j'avais vu que ses utilisateurs ne lui avaient pas vraiment fait bonne presse mais j'ai quand même décidé de la prendre et de me faire ma propre opinion, tout en sachant à quoi m'attendre. Une fois mes premières impressions réalisées la première idée qui m'est venue a été: "franchement, à quoi s'attendaient-ils" ? La qualité n'est pas excellente mais de là à dire qu'on ne reconnait pas du tout la photo et que le rendu est mauvais... J'ai fait des tests avec un réflex et un compact, et j'ai obtenu des résultats satisfaisants avec les 2. La Polaroid Pogo est un gadget pour créer des souvenirs instantanément, rien de plus, oubliez là si c'est pour faire vos impressions professionnelles (ou même personnelle dans le sens de stockage) ! J'ai cependant été surpris par la chaleur qu'elle dégage dès la deuxième impression et par le fait que les "têtes" (entre guillemet vu qu'il n'y a pas vraiment d'impression) s'encrassent très rapidement, il vous faudra les nettoyer toutes les 4-5 utilisations à l'aide soit d'une des feuilles retournée, soit du carton portant un code barre fourni avec les dites feuilles (ouvrez le bac, posez la feuille ou le carton, refermez, attendez que ça sorte puis replacez vos feuilles). A part ça, le résultat est vraiment instantané et le coup d'obtenir des stickers autocollants est très bien pensé ! Ca n'est pas comparable à un bon vieux pola mais le fun est là (et pour ma part, c'est tout ce qui compte) !

La seule réelle déception que j'ai à son égard, c'est son manque d'autonomie puisqu'il faut la recharger toutes les 10 photos environ, ce qui est très peu... Elle fonctionne évidemment une fois branchée sur le secteur (le transfo est d'ailleurs presque plus gros que l'imprimante elle même), mais c'est vraiment dommage !

Je pense que ce n'est qu'un premier pas de la part de Polaroid vers l'instantané numérique et j'espère vraiment que leurs prochains produits seront tout aussi innovants, d'une qualité toujours meilleure et surtout d'une autonomie digne de ce nom !

nb: pour les utilisateurs de réflex, le format RAW est à bannir, pour imprimer avec la Pogo il vous faudra des fichiers JPG.

¹: pour les non-occitanophones, ceci est la bonne écriture de ce que tout le monde marque kézako, et ça signifie qu'est ce que c'est, mais ça vous deviez déjà le savoir.

Liens utiles: