3

Comment gérer la diffusion massive des données de géolocalisation ?

En bon geek qui se respecte, j'ai toujours adoré les services inutiles donc indispensables allant de feu Uptime-Project qui a apparemment été repris sous le nom de Uptimeprj à l'essai de plusieurs jeux online plus chronophages qu'intéressants. La mode du moment est aux services de géolocalisation du type Foursquare qui permettent de "marquer" en ligne l'endroit où vous vous trouvez à un moment précis et d'en informer un groupe de personnes (amis, famille, etc). Je n'ai rien contre, mais quand on voit comment les gens ont peur de Big Brother et flippent de laisser leurs RDV sur Google Agenda, je trouve ça assez paradoxal vu que là c'est carrément de leur propre chef qu'ils offrent leurs données persos et en temps réel ! Il est bien évidemment possible de paramétrer qui peut avoir accès à ses données mais bon... Bref, je ne vais pas remettre en cause ce principe puisque chacun est libre d'y adhérer ou pas, j'ai dû louper une étape capitale me permettant de l'apprécier, et si quelqu'un souhaite me l'expliquer, je suis tout ouie.

Maintenant que je me suis attardé sur une remarque qui ne devait prendre qu'une ligne, j'en arrive au véritable sujet de ce billet que je n'ai nullement rédigé dans le but de juger les utilisateurs des outils de géolocalisation. En fait, la chose qui me dérange le plus, se sont ceux qui lient ces dits services à leurs comptes Twitter (ou Facebook dans une moindre mesure, ce dernier étant pour moi plus perso), spammant ainsi les personnes intéressées par le contenu de base mais qui n'ont que faire de savoir qu'un tel est en train de s'empiffrer de churros 4 rue de la Ré' à 15h26 ou qu'un autre attend son métro sur le quai de la Rapé... Il me semblait avoir compris que Twitter était un espace de microblogging dont le but était de communiquer des informations susceptibles d'être intéressantes. Alors ok, certains l'utilisent également de manière perso (ça m'arrive de temps en temps), mais depuis quelques mois, ma timeline se voit de plus en plus encombrée par ces infos de géoloc' auxquelles je ne porte pas grand intérêt.

La solution est simple me direz-vous: l'UNFOLLOW ! Je suis d'accord et j'ai d'ailleurs bien vite laissé tomber les personnes qui faisaient du check-in (action de marquage) tous les 10 mètres, mais pour les autres, je dois bien avouer que le reste de leur contenu, qui soyons honnêtes en représente la majorité, m'intéresse toujours. Suis-je le seul à ne pas voir la valeur ajoutée, à ne pas saisir l'intérêt d'afficher ces données persos sur des comptes destinés à tous ? A la limite, si les sites de ces services ne proposaient pas de fonctions sociales, je pourrais comprendre, mais là, il suffit que les gens que ça intéresse se connectent entre eux non ? Ce qui me paraitrait plus logique serait d'afficher ces check-in sur sur des lieux de publications personnelles (blog perso, Facebook en rapport avec la famille ou les amis ou toutes autres personnes pouvant être intéressées par ses allers et venus, ou compte Twitter perso).

Il faut bien comprendre que malgré le caractère assez négatif qui peut transpirer de ce que je viens d'écrire, je ne fais que m'interroger sur la manière à adopter pour compartimenter les différents flux d'informations de plus en plus nombreux et variés diffusés sur la toile à propos d'une seule et même personne. Il est évident que multiplier le nombre de médias/comptes n'est pas une solution mais je persiste à penser que la dissociation contenu généraliste/perso (sauf rares exceptions) permet de conserver une certaine logique vis à vis de ceux qui nous lisent.

ps: au pire, il reste toujours DestroyTwitter qui permet de filtrer le contenu d'exclure des tweets de sa timeline via des mots clés ! :p

  1. Tout pareil…

    Je teste pourtant Foursquare depuis quelques jours et il est entrain de devenir mon chouchou… Mais que diable, que Foursquare reste à Foursquare et qu’il ne spamme pas les autres réseaux 🙁 (Il en va de même pour les twits systématiquement remonté sur Facebook et cela, sans sélection aucune…)

    C’est même pire que ça pour Foursquare… C’est justement parce que j’ai longtemps cru que le but ultime (et unique) de l’outil était de faire remonter l’info sur les autres réseaux que j’ai mis si longtemps à m’y mettre ! C’est dire l’ironie du sort ^^

  2. Dans les faits… On est pas obligé de faire remonter ses « Check in » sur Twitter et Facebook… Ce choix est laissé à l’utilisateur ^^

    Désolée si mon précédent message pouvait laisser entendre l’inverse :p

  3. Non non, j’avais bien compris ta vision dès ton premier commentaire ! Faudra qu’on discute de tout ça quand t’auras le temps car ça m’intrigue beaucoup ! Comme je l’ai dit, doit sûrement y avoir quelque chose qui m’échappe dans tous ces services de géolocalisation ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.