Réflexion à propos des données que nous confions aux services web

Les épisodes rocambolesques de Xmarks ou de Delicious qui risquaient de fermer leurs portes, ou Tumblr down pendant plus d'une journée  m'ont amené à penser une fois de plus à l'importance de la pérennité des services en ligne auxquels je confie mes données. Quel internaute s'adonnant à des pratiques de partage / veille ou une utilisation avancée des réseaux sociaux ne se sert pas de Delicious, Tumblr, Xmarks, ou Bit.ly ... ? Peu importe l'outil, le fait est que vous n'êtes plus le gestionnaire direct de ce que vous déposez. Les avantages y sont énormes, que ce soit pour les nouvelles fonctionnalités, la sécurité, la disponibilité, la bande passante, les frais, et j'en passe, c'est du "plug and play" ! Le revers de la médaille, c'est que le jour où il y a un pépin, ou que votre outil préféré que vous alimentez quotidiennement depuis plusieurs années est down de façons répétées ou décide de mettre la clé sous la porte, ça se complique. Au mieux vous pouvez exporter vos données dans un format qui sera réutilisable par un autre service du même genre mais dans le pire des cas, il n'est plus possible de récupérer quoi que ce soit, vous voici reparti sur une page vierge...

J'en arrive au fait de cet article, plus ça va, et plus j'ai tendance à souhaiter gérer de A à Z l'ensemble de ce que je dépose sur le net. C'est pour cette raison (entre autre) que j'héberge mon blog, mon service d'URLs courtes et désormais mon système de bookmarks (grâce à Scuttle dont je vous ai venté les mérites ici même), il n'y a quasiment que Tumblr qui résiste à cette vendetta. Il est évident qu'il ne faut pas en arriver à l'extrême inverse en n'utilisant plus que des services que nous pourrions auto-héberger, mais je pense qu'il est important de faire un bilan afin de bien nous rendre compte de ce qui est important et que nous ne souhaitons absolument pas perdre, et ce qui l'est moins et ne nécessite pas (ou peu) d'attention en comparaison.
"T'es bien gentil avec tes conseils, mais:

  • j'ai trop craqué sur Tumblr et je ne peux plus m'en passer
  • je n'ai pas de serveur perso pour installer tout ça
  • je n'ai pas les compétences pour le gérer
  • je n'ai pas envie de me prendre la tête
  • rajoutez ici ce que vous voulez

alors bon...", et vous avez tout à fait raison ! Dans ce cas, il me semble nécessaire de bien se renseigner sur la possibilité d'exporter ses données dans un format ouvert de préférence. Une autre astuce peut consister à rechercher un système de backups automatique lié au service à utiliser (dans le style de TweetBackup pour Twitter), ça ne mange pas de pain et ça peut toujours servir. Dans tous les cas, il ne faut surtout pas attendre le dernier moment !

Et vous, quelle tactique avez-vous adoptée ?

Crédit image

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun trackbacks pour l'instant