Review sur l’évolution de la série TV Kaamelott et le Livre VI

Que dire ? Comment exprimer mon désarrois face à ce dernier livre diffusé sur M6 ces 3 dernières semaines ? Je ne trouve pas les mots tellement ma déception est grande... Je pense être un fan inconditionnel de Kaamelott, j'ai comme beaucoup d'entre vous, vu et revu les différents livres sans m'en lasser, et je n'avais jamais été déçu (même si certains épisodes sont moins bon que d'autres, chose qui me semble normale avec 100 épisodes par saison) jusqu'à l'arrivée du livre 5. A partir de ce moment, j'ai l'impression qu'Alexandre Astier nous a fait dévier de l'univers qu'il nous proposait depuis 4 ans, des personnages stéréotypés et très différents les uns des autres et des scènes drôles, légères, avec une pointe d'humour noir, tout en essayant de coller dès que possible à la légende arthurienne. En effet, aussi bien les personnages que l'histoire sont devenus de plus en plus noirs alors qu'on avait plutôt pris l'habitude de se poiler lors des premières livres. Qu'Astier ait souhaité évoluer, je peux très bien le comprendre, mais à ce point là, ce n'est plus une évolution, c'est carrément un changement radical du ton général de la série. Arthur et Lancelot se voient complètement métamorphosés, passant de caractères plutôt neutres (très moqueur second degré pour Arthur et très effacé, limite plat, pour Lancelot). La différence entre le livre IV et le V est flagrante, peut être pas le jour et la nuit, mais pas loin...

kaamelott_livre_VI

Pour ma part, c'était ce côté décalé anachronique rempli d'humour à chaque réplique, qui faisait tout le charme de la série; on se souviendra de tous ces personnages attachants se retrouvant dans des situations souvent incongrues et n'effectuant leur quête que quand bon leur semblait. Nous étions loin du récit légendaire réellement entamé lors du livre V, l'histoire ne passant jusqu'alors qu'au second plan (mais n'étant pas oublié pour autant), pour servir de trame de fond à de courtes scénettes indépendantes tout en faisant des clins d'oeils humoristiques au récit légendaire (Excalibur, la dame du lac, la table ronde, les chevaliers, etc).

Je pense vous avoir dressé un état des lieux de ma vision de Kaamelott juste avant le début de la diffusion du livre VI pour lequel nous (les fans) avons attendu quasiment 2 ans. Dès les premières images, j'ai compris que j'avais de grandes chances d'être une fois de plus déçu, en effet, tomber dans une scène d'amour n'est pas vraiment ce à quoi la série nous avait habituée... Par la suite, le manque d'humour flagrant et le pseudo lyrisme de certaines scènes m'ont complètement fait halluciner... Plus les épisodes (et les semaines, rappelons qu'il y en a eu 3 séries de 3 épisodes par prime du samedi) défilaient, plus je me demandais quand est ce que j'allais commencer à accrocher... J'ai espéré tout le long de ces 9 longs épisodes que la patte Kaamelott qui m'est si chère arrive, que les personnages redeviennent drôles et attachants, car à la limite, je peux comprendre qu'à Rome, ça ne soit pas fun fun, mais il fallait tout de même faire la transition avec l'ambiance du livre I; rappelez-vous ma description d'Arthur, on ne peut pas dire que ce soit Jo le rigolo mais il avait dès les premiers épisodes un sacré sens de l'humour, alors que là, c'est le Arthur blasé de la fin du livre V auquel nous avons droit... Les seuls moments que j'ai apprécié sont ceux où les chefs de clans se réunissent, c'est pour dire...

kaamelott_arturus_rex

Certes nous en apprenons plus sur l'histoire, le pourquoi du comment Arthur est arrivé là, pourquoi il ne voudra jamais toucher Guenièvre plus tard et j'en passe... C'était exactement ce à quoi je m'attendais, connaître l'histoire pré-Kaamelott, mais quand même, de là à enlever presque tout l'humour de la série, je trouve ça un peu fort... Quant à la réalisation elle même, ça n'est pas folichon non plus. Il y a énormément de longueurs, le rythme est quasi inexistant à certains moments et je ne préfère même pas parler du dernier épisode avec Arthur à moitié mort dans son lit ou encore du dernier plan séquence avec ce même Arthur arrivant dans la villa Aconia et se remémorant tantôt des moments de sa vie d'enfant, tantôt des moments avec Aconia, tantôt des moments présents...

Alors oui, vous l'aurez compris, j'ai été extrêmement déçu; j'attendais Astier au tournant pour voir si en 2 ans, il arriverait à me faire oublier ma déception vis à vis du livre V, mais au final, il n'en a rien été... A-t-il voulu changer de registre, lassé par l'humoristique ? Avait-il prévu que ça se passe comme ça depuis le début ? Je pense que nous ne saurons jamais les réelles raisons d'un tel changement de direction, mais pour ma part, ça n'a rien d'une évolution logique même si l'on connaissait dès le début la fin plutôt tragique d'Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde... Il semblerait qu'il sorte une trilogie de la suite du livre VI au cinéma aux alentours de 2011, mais quand on voit les audiences décroissantes de ce dernier livre à la TV (3,1 Millions de téléspectateurs le premier soir, 2,6 le second et 2,3 le troisième), il y a fort à parier que si le premier opus continue dans l'esprit de ce que nous avons vu là, il n'en sorte qu'un seul et fasse le reste en bouquin ou en bd...

Voilà en somme ce que je pense de cette fin de série. Ceux qui auront apprécié ces épisodes doivent sûrement se dire que j'y suis allé fort sur les critiques, mais ce n'est que mon coeur de fan inconditionnel terriblement déçu qui s'exprime... Messiiiiiiiiiiire, on en a gros (moi en tous cas, j'en ai très gros...) !

Sur ce, je m'en vais revoir quelques épisodes des 4 premiers vrais livres en ma possession ! Elle est où la poulette ? A Kadoc !

  1. un peu la même impression que toi, meme si j’ai plutôt pris ce livre VI comme un avant kaamelott.
    Plus comme une explication du pourquoi des 5 autres livres. C’est pourquoi au final je ne suis pas réellement déçu. J’attends surtout de voir ce que va donner la trilogie au ciné !

    Puis j’ai envie de te dire …

     » C’est pas faux ! « 

  2. Certes, c’est une explication, mais je ne comprends pas vraiment le manque d’humour des 2 derniers livres, c’est surtout ça qui me choque ! Pour ce qui est des films, j’irai sûrement voir le 1er en fan que je suis, pis on verra bien ce que ça donne ! :p

  3. concernant l’humour c’est clair que c’est bizarre, y a quelque pointe d’humour par moment mais rien de comparable avec les 4 premiers livre ….
    La même j’irai voir le premier au moins !

  4. J’ai regardé la toute première diffusion… ben j’ai juste trouvé ça nul.

    Je me suis pas marré une fois, alors quand les premiers livres, chaque épisode était une belle marrade. Plus d’esprit, plus le même humour… bref, plus vraiment Kaamelott quoi. J’ai décroché quasi direct, en ne suivant plus que d’une oreille et en espérant… et ben rien.

    Et ben c’est bien dommage.

  5. Ca me rassure quand même pas mal que vous pensiez comme moi, parce qu’au taff, à part un collègue vraiment à fond qui a détesté, pas mal m’ont dit ne pas avoir été gêné… Je trouve vraiment ça dommage, si il voulait changer de style, il aurait mieux fait de créer une autre série (comme ça risque d’être le cas d’ailleurs), parce que casser le mythe Kaamelott, c’est vraiment une honte !

  6. « casser le mythe Kaamelott, c’est vraiment une honte »: qu’est-ce que ça me semble prétentieux comme commentaire!

    Le mythe, c’est Astier qui l’a créé, et il peut quand même être libre de faire ce qu’il veut avec sa propre création, non? lol

    C’est comme quand tu dis « 4 premiers vrais livres ». Tous les livres sont Kaamelott, que tu le veuilles ou non. Que tu n’aimes pas, ce n’est vraiment pas un problème. C’est compréhensible qu’on n’apprécie pas le tournant qu’a pris la série. Mais ce qui m’insupporte, c’est les gens qui disent que « ce n’est plus Kaamelott », « c’est plus vraiment Kaamelott ». Mais SI, les cocos, c’est toujours Kaamelott!! C’est simplement que VOUS n’aimez plus la série!

    Ne dénaturez pas quelque chose sous prétexte que vous ne l’aimez plus, s’il vous plait!

  7. Vu que je sens qu’il risque d’y avoir quelques commentaires dans ce genre, je vais m’expliquer un peu plus une bonne fois pour toutes (en tous cas je l’espère). Bien sûr que c’est toujours Kaamelott vu que comme tu l’as dit, c’est Astier qui l’a fait, mais c’est tellement autre chose que les 4 premiers livres que ça n’y ressemble plus vraiment… Il est libre de faire ce qu’il veut, tout comme je suis libre de dire que je n’aime pas et tout ce que tu as lu plus haut est le résultat de ma déception, rien d’autre. C’est mon blog et ce billet n’engage que moi, c’est mon espace pour donner mon avis et c’est ce que je fais ! Libre aux autres de penser ce qu’ils veulent, tant mieux si ils ont aimé, j’en suis ravi, tous les goûts sont dans la nature (heureusement). De plus, il ne faudrait pas oublier une chose, c’est que si des gens comme Astier gagnent de l’argent, c’est grâce aux téléspectateurs qui sont derrière comme moi, qui regardent leur TVs, achètent les dvd & co… Il me semble normal que nous nous « emparions » du produit et donnions notre avis, positif ou négatif. J’avais (jusqu’au livre V) toujours fait les louanges de Kaamelott autour de moi mais quand ça a commencé à changer, je n’ai pas lâché pour autant, attendant la suite… Astier a fait le choix de prendre un virage à 180°, il devait savoir ce qu’il faisait, à lui d’en assumer les conséquences. Est-ce présomptueux de dire que pour moi ces 2 derniers livres ne font pas « vraiment » partie de Kaamelott ? Bien entendu… Mais c’est comme ça qu’agissent les fans déçus, il n’y a qu’à voir ce qui s’est passé avec Star Wars et les épisodes I, II et III, Lucas a fait un choix et les fans ont été encore plus que critiques ! Je n’ai pas insulté son travail, j’ai juste dit qu’il n’était pas à mon goût.

  8. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cet article. Je trouve qu’il y a beaucoup d’humour dans ce Livre VI , et que ca représente beaucoup la philosophie  » sombre  » d’Arthur. Astier nous le suppose lui même au fur et à mesure des Livres , il suffit d’écouter le discours d’Arthur dans l’épisode 49 du Livre V  » … C’était difficile , alors j’ai essayé de rigoler pour que personne s’ennuie , j’ai raté .. « . L’humour n’est pas forcément une bonne blague et une situation totalement débile , justement l’art d’Astier est d’avoir écrit des textes sombre et qui font rire dans l’absolue .. suffit de penser quand Arthur parle de son rêve à Perceval , c’est dur tout de même , et j’arrive à en rire … c’est tout de même magnifique. Qu’on apprécie pas la nouvelle façon de tourner , soit , mais le travail d’Astier , et des acteurs , est grandiose à souhait.

  9. Je comprends tout à fait ta version des choses, malheureusement pour moi, Kaamelott, c’était avant tous des dialogues tranchants qui faisaient rire, du coup, une fois cet élément parti (ou beaucoup moins présent), j’ai eu beaucoup de mal à rester accroché… Si j’avais simplement voulu voir l’histoire du Roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde, j’aurai sauté sur un des films ou documentaires traitants déjà de ce sujet… Pour moi, Astier est une espèce de génie, il peut tout créer à partir de pas grand chose, et il sait très bien où il va (il avait déjà prévu la trilogie au ciné dès le début de la série, c’est pour dire), mais à changer de style et à vouloir montrer ses talents d’auteur dramatique, j’aurais préféré qu’il le fasse avec une autre série que Kaamelott, ça ne m’aurait pas dérangé, bien au contraire, j’aurais sûrement été fan ! Le problème qui se pose ici est que je pense qu’il aurait pu raconter l’histoire des livre V et VI tout en gardant une dose d’humour suffisante aux fans des 4 premiers livres. Je me considère comme étant bon public, j’arrive à accepter pas mal de choses, mais là, pour moi, ça en a été trop, je ne me suis pas retrouvé dans ce « nouvel » univers et du coup, j’ai décroché complet et je ne pense pas être le seul. Via ce billet, je ne souhaitais pas du tout cracher sur Astier, simplement manifester mon mécontentement de fan (je sais je le répète mais bon) vraiment déçu… J’ai peut être écrit mes sentiments trop tôt et n’ai pas pris suffisamment de recul, mais ce blog est à mon image, et je suis comme ça.

  10. Je suis sidérée…. non par la fin de Kaamelott, mais par votre étroitesse d’esprit !
    Kaameloot, au cours des différentes saisons a pris une dimension impressionnante. Alexandre Astier nous a embarqué dans un universt complètement hallucinant, rempli d’émotions sous toutes leurs formes. Même si le ton des premières saisons était plus léger, la tendresse, la nostalgie, la poésie ont toujours été présente.
    Les personnages se sont développé, ont évolué, ont gagné en profondeur.
    Alexandre Astier a fait de Kaamelott une réelle oeuvre d’art. Il a su garder son intégrité, défendre son projet et imposé ses choix d’une manière magistrale.
    Pour ma part, je le remercie d’avoir su garder le cap, d’avoir « pousser les murs » comme il le dit, de n’avoir pas écouté les soi-disant fans qui manifestaient à tout va leur désaccord… Une immense merci pour ce travail époustouflant, la justesse du ton, la beauté des images !
    Le livre VI est magnifique, il monte encore un cran au dessus de tout le reste. Le dernier épisode est tout simplement un chef-d’oeuvre, sans doute le plus beau film, tout genre confondu que j’ai pu voir.
    Certains n’ont pas aimé ? Je pense qu’ils se sont perdus en chemin, mais par pitié, ne vous prétendez pas des fans inconditionnels de Kaamelott !
    Pas d’humour dans les livres V et VI ? Alors là, il faut être bien bouché quand même… Je pense qu’ils regroupent sans doute les situations les plus drôles ! Par contre, derrière un fou rire, il n’est pas exclu de verser quelques larmes…
    Et c’est ça qui est complètement magique ! Alexandre Astier joue avec les émotions comme personne. Son écriture, sa réalisation, sa musique, les comédiens dont ils s’entourent sont autant de diamants ajoutés à son oeuvre.
    Finalement, qu’on aime Kaamelott ou pas, peu m’importe, ce qui me choque par contre, c’est que certains se permettre de dire à Alexandre Astier ce qu’il doit faire, ou aurait du faire… qui considère que Kaamelott leur appartient, parce qu’ils se considèrent comme des fans et qu’ils ont donc « droit » à leur dose de Perceval et Karadoc… Ne surtout pas leur changer leurs habitudes, ça les déstabilisent !
    J’ai juste envie de leur dire : dégagez les bouseux, allez vous abreuver de séries de bas étages ! Il y en a des quantités qui durent des saisons et des saisons sans qu’aucun personnage ne connaisse la moindre évolution, ni même révolution !

  11. Je ne répèterai pas ce que j’ai déjà dit pas mal de fois plus haut. Chacun a le droit d’aimer ou pas. Gandor, tu ne respectes pas ce droit il me semble ! Je n’ai fait que donner mon sentiment, j’en ai quand même le droit il me semble ? La France ne serait-elle plus un pays démocratique ? En tous cas, ton emportement ne te fait pas honneur. 🙂
    Ce que tu dis est dans un sens bien vrai, mais quand tu m’accuses de ne pas être un vrai fan de Kaamelott, ça me fait bien rire, car qui a fait en sorte que la série continue ? Ces fans là justement, ceux qui ont suivi et aimé les premières saisons ! Et non, je ne trouve pas que Perceval et Karadoc soient les seuls persos drôles. Arthur, Léodagan, Bohort et j’en passe ont tous des humours différents mais tous aussi extraordinaires dès les premières saisons donc c’est un peu fort de dire que les gens n’ont aimé les premiers livres que pour les blagues bas du front des 2 compères, car c’est totalement faux (en tous cas, ça n’est pas mon cas).
    Je reconnais tout à fait le talent d’Astier dans ces derniers livres (même si je le répète, il y a quand même eu pas mal de longueurs à mon goût), et n’étant pas qu’un spectateur de films/séries Z, mais regardant également des films d’auteur, je pense être à même de donner un avis, qu’il plaise ou pas à certains.
    Pour ce qui est de l’appropriation de l’oeuvre, c’est un terme un peu fort que j’ai employé, je le concède, mais n’est ce pas le cas de la majorité des fans ? Ceux qui apprécient tellement quelque chose qu’il ne cesse de le tourner sous tous les angles pour en apprécier les détails et en critiquer les défauts ? C’est aussi un peu ce que tu fais en faisant ses louanges alors que j’en ai fait une critique non ?
    L’évolution ou la révolution, c’est très important, notamment dans les séries, on en manque cruellement, je le reconnais. C’est souvent une bonne chose, mais le revers de la médaille, c’est que certains peuvent ne pas apprécier les nouveautés proposées, et dans le cas ici présent, c’est mon cas.

  12. haha les FanBoy, toujours aussi drôle.
    Si ce livre VI est si « MAGNIFIQUE » la chute d’audience n’est qu’un hasard je présume.

    « J’ai juste envie de leur dire : dégagez les bouseux, allez vous abreuver de séries de bas étages ! Il y en a des quantités qui durent des saisons et des saisons sans qu’aucun personnage ne connaisse la moindre évolution, ni même révolution ! »

    c’est meugnon …..

  13. Aaaaah les fans purs et durs à la Gandor qui avaleraient n’importe quoi si c’est estampillé « Kaamelott » ou « A.Astier »…… On se demande où se situe réellement l’étroitesse d’ésprit dans ces cas là mmmmh ?…..

    Perso je suis un mordu de Kaamelott (roooh comment ose t-il se considerer en tant que tel), et j’avoue avoir été également déçu par ce livre VI qui comporte énormément de longueurs, et qui fini en queue de poisson. Oui j’ose dire qu’il fini ainsi parce que je suis un spectateur et qu’un spectateur ca donne son avis. Et comme chacun est unique, chacun a également sa sensibilité, sa perception des choses… Je suis étroit d’esprit si je dit que « Le Cri » d’Edvard Munch est pour moi une horreur sur toile alors que d’autres crient au genie ?
    Bref…… Tout ca pour dire que certain(e)s devraient s’occuper de leur cas au lieu de sermonner les autres. Simounet est déçu, et après ? Il a le droit, nul part il est écrit que l’oeuvre d’Astier doit faire l’unanimité, si l’ensemble ne m’a pas vraiment plus, il y a néanmoins d’excellent passages, comme la tirade de F.Rollin quand Leodagan se rend compte qu’il l’a trahi par exemple, cultissime, et ca a vallu un tonerre d’applaudissement au Grand Rex.
    Voilà voilà, je n’ajouterai pas grand chose de plus car j’adhère à la presque totalité de cette analyse du livre VI.

    Ps: le syndrôme Star Wars est decidemment un cas très interessant ^^

  14. Content de voir qu’il y a quand même des gens qui ont bien lu et compris pourquoi j’avais écrit ce billet ! 🙂
    Je ferais peut être un analyse du syndrome Star Wars car c’est vraiment un cas d’école et je pense qu’en cherchant un peu, on doit tomber sur pas mal de sagas dans ce cas !

    Pis mince, moi aussi j’aimerais bien être considéré en tant que tel !!!!! xD

  15. A moitié d’accord, ce livre VI était différent mais intéressant, par contre les toutes dernieres minutes du dernier épisode sont juste navrantes ou lamentables, au choix. Rien ne justifie cet enchainement d’invraisemblances, même pas le mythe. La fatigue sans doute, Astier devait être dans le même état que son personnage au moment de réaliser cet épisode, résultat des tas de choses passent à la trappe et même la réalisation est totalement loupée… Dommage 🙁

  16. Alors j’arrive pas mal aprés la bataille… Mais là quand meme je réagis parce que les super fans qui fustigent « l’étroitesse d’esprit » de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, ca va bien (oui parce qu’il me semble que Simounet n’a jamais eu la prétention de dicter aux autres ce qu’ils devaient aimer).

    D’ailleurs je suis un cas intéressant parce que différent de Simounet: ma saison préféré c’est la 5… Et la seule que je n’aime pas c’est la 6 !! Et par ailleurs je ne souffre d’aucun dédoublement de personnalité, mais ces deux saisons sont simplement trés différentes, et le fait de les apprécier ou non n’a rien à voir avec le fait d’apprécier le dramatique ou pas.

    En particulier, là ou la saison 5 amenait un humour légèrement différent et mieux adapté à un format long, la 6 retombe dans l’humour de type « sketch » des premières saisons, jusqu’à la repompe de vannes (désolé je n’appelle pas ca « clin d’oeil » ;-)), qui pour le coup passe mal, entre autre parce qu’il part du fait que les personnages et les situations sont en partie délirants et surréalistes alors qu’à Rome on découvre un univers beaucoup plus réaliste et dangereux (le Bretagne étant semble-t-il un cas particulier).
    Mis a part l’humour « mal placé » (on me dira que c’est subjectif, mais je persiste à trouver le rythme bizarre…), je ne comprends pas pourquoi on nous donne des explications qu’on n’a jamais demandées (perso, je ne les ai jamais vues formulées sur les forums), sur le rapport de Karadoc à la bouffe (vraiment besoin, là ???), le rapport entre Arthur et Perceval, Arthur qui ne touche pas la reine, etc… Qui entrainent des incohérences en plus de laisser un gout étrange dans la bouche (« Ah bon, c’était juste pour ca…?? »). Personne n’avait « besoin » de ces explications.
    Passons un peu sur le reste dont on me dira probablement que c’est « subjectif » (par exemple les ellipses dans l’histoire qui rendent l’histoire Arthur-Aconia étrange, disons que c’est un choix narratif). Il me semble juste que dans le livre 5 tous les acteurs étaient convaincants et émouvants (Bedos, Chabat, Carlo Brandt (l’homme en noir) et meme Clavier qui pourtant a tendance à me saouler) alors que dans le 6 pas mal de prestations sonnent faux (a peu prés tous les compagnons de caserne d’Arthur, toute la famille de Perceval et j’en passe, je salue quand meme la prestation de Pierre Mondy et quelques autres comme Tchéky Karyo ou Glossia) y compris un bon nombre de vannes comme je le dis plus haut.

    Donc Simounet, si tu retombes sur cette vieille page, dis-toi bien que tu n’es pas le seul à etre perplexe, j’ai vu nombre de fans tenir des propos similaires aux miens 😉

  17. Petit ajout parce que mon msg précédent me semble pas mal négatif à la relecture, je reconnais quand meme que la réa, les décors, la photo etc… étaient clairement supérieurs aux autres saisons, malheureusement ca ne fait pas tout.
    Ma prédiction pour toi Simounet, basée sur l’évolution et les dires d’A. Astier, est que l’humour que tu aimes sera peu présent dans les films, à mon avis ca tournera vers l’épique et ca ne regorgera pas des répliques « tranchantes » que tu aimes mais je reste trés curieux de voir le résultat. C’est d’ailleurs ce qu’il a toujours voulu faire (dixit lui-meme).

  18. Désolé pour la réaction un poil tardive Kyrielsh mais je trouve tes messages très intéressants. Je ne partage pas forcément toutes tes remarques mais je peux très bien les comprendre. Pour ce qui est des films, il n’y a pas eu beaucoup d’informations à leur sujet jusqu’à présent. A la limite, s’ils ne se font pas, je pense que je ne verserais pas de larmes.
    Merci pour ton passage ici dans tous les cas.

  19. Je pense que Alexandre Astier, pour rester accrocher à l’histoire du Roi Arthur et des chevaliers de la table ronde, est obligé de passer par là. Pour lancer les films kaamelott, il était bien obliger de changer de registre. Tout un film de délire comme dans la série aurait peut être moins retenue l’attention du public. Dans toutes les légendes, il y a une partie un peu sombre et triste. Je pense que c’est normal, qu’avant de sortir les livre il modifie le style de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.