3

Simulez les réglages photo comme sur un reflex avec CameraSim

Passer du mode automatique au mode manuel en photo n'est jamais simple pour les débutants souhaitant apprendre à maîtriser l'art de la prise de vue. Anticiper l'action des nombreux réglages disponibles permet de contrôler le résultat final et par conséquent d'avoir un rendu correspondant à l'image attendue. Mais par où commencer ? Certains vous diront qu'il faut tester chaque paramètre un par un et regarder les changements apportés sur chaque photo, d'autres qu'avant tout passage à la pratique il faut se documenter (livres, forums...), ou encore qu'il est possible d'apprendre en regardant les données EXIF de clichés disponibles sur internet (plus pour les photographes ayant un niveau avancé à mon avis). Je pense pour ma part que toutes ces méthodes sont louables et dépendent surtout de vos habitudes à engranger des connaissances. Dans tous les cas manipuler permet de vérifier que les concepts de base ont bien été acquis, que ce soit le temps de pose, les différentes valeurs de focale, la profondeur de champ, la sensibilité...

Cependant, faire ses tests, charger ses photos sur l'ordinateur afin de constater chaque modification en étudiant les EXIF (regarder ce que ça donne sur le minuscule écran de votre appareil ne vous servira pas à grand chose) n'est pas vraiment instantané. C'est là que CameraSim entre en scène. Cette application Flash simule une prise de vue standard modifiable selon plusieurs critères.

Physiques :

  • la luminosité au moment de la prise de vue (Lighting)
  • la distance entre l'objectif et le sujet (Distance)
  • la focale de l'objectif utilisé (Focal length)

Commandes techniques d'un reflex :

  • les ISO (la sensibilité du capteur)
  • l'ouverture (aperture)
  • le temps de pose (shutter speed)

Modes de préférence exactement comme sur un vrai boîtier :

  • le mode priorité vitesse (Shutter priority) qui vous laisse libre sur la sensibilité et la vitesse mais définit automatiquement l'ouverture
  • le mode priorité ouverture (Aperture priority) où vous pouvez choisir la sensibilité et l'ouverture mais où la vitesse sera réglée automatiquement
  • le mode manuel où tout est accessible

Lorsque vous modifiez les valeurs, le curseur se déplace verticalement. Ce dernier symbolise l'exposition finale de votre photo, s'il est à gauche la photo sera sous-exposée (sombre), alors que s'il est à droite elle sera surexposée (claire). Le but n'est pas forcément de le mettre au milieu, sous-exposer ou surexposer pouvant très bien être un choix artistique de votre part. Une fois que vous pensez avoir réglé le tout, cliquez sur le gros bouton Snap photo ! pour voir le résultat. C'est magique !

Cet outil ne remplacera évidemment pas une pratique réelle de ces phénomènes mais il vous permettra peut être d'assimiler ces concepts facilement et sans aucune contrainte matérielle, ou de vous faire patienter jusqu'à la réception de votre futur petit bijou !

Lien utile :

  1. Je ne connaissais pas, je vais m’appuyer là-dessus pour les quelques mini cours que je donne, toujours plus pratique devant un PC qu’en condition réelle tant qu’on est dans la phase théorique.

    Merci pour le partage m’sieur 🙂

  2. Yep, c’est bien ce que j’ai pensé aussi. Merci d’être passé woulp ! :p

  3. Personnellement, j’adore les sites qui savent se servir des nouvelles technologies pour mettre le savoir à la portée du plus grand nombre. Cet outil est une excellente idée, et parfaitement réalisé. Etant de plus amateur de photographie, je m’en servirai avec plaisir. Merci pour le partage du lien ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.