Synergy: partager son clavier et sa souris entre ordis [Windows, Linux, Mac]

[Edité le 17/12/2013 suite au billet "Synergy : résoudre le problème des boutons suivant/précédant inactifs de la souris"]
Je me rends compte que les informations ci-dessous sont un peu obsolètes, en grande partie à cause des captures d'écrans d'un logiciel qui a évolué aussi bien sur Windows, que sur Linux ou sur Mac OS. Les principes restent les mêmes et je ne pense pas que vous soyez perdus en vous référant à ce que j'ai écrit. Si jamais c'était le cas, je vous invite à vous servir des commentaires.
/!\ Il y a cependant une information sur laquelle je souhaitais revenir concernant l'installation de QuickSynergy sur Linux (et sûrement de Mac OS X Synergy Configurator mais n'ayant toujours pas de Mac sous la main, difficile de vérifier). Ces derniers sont désormais inutiles, le paquet Synergy possédant désormais tout ce qu'il faut pour être facilement paramétrable de façon graphique. L'expérience d'utilisation de Synergy est homogène entre les différentes plate-formes !

[Article original du 21/10/2010]
Je viens vous présenter une application pour les geeks (limite nerds à ce niveau) puisqu'il s'agit de Synergy, un soft permettant de partager votre clavier et votre souris avec des ordinateurs connectés à votre réseau local. Une fois Synergy installé sur vos différentes machines, il vous suffira alors de passer la souris d'un écran à l'autre (comme si vous étiez en multi screens) pour prendre le contrôle du système en question. Ce qui fait son utilité et sa force, c'est qu'il fonctionne sur toutes les plateformes (de Linux, à Mac en passant par Windows), et vous pouvez le télécharger légalement ici, puisqu'il est libre et gratuit.

Quelle est la différence et quel est le plus apporté par Synergy par rapport à des logiciels de prise de contrôle à distance tel que VNC, me direz-vous ? L'utilisation entre ces 2 solutions n'est à mon sens pas la même. Tout d'abord parce qu'il sera préférable d'utiliser VNC sur une machine sans écran, ou ne se trouvant pas dans la même pièce. Alors qu'avec Synergy, il est obligatoire (ou du moins grandement conseillé) d'avoir tous les écrans à côté si nous souhaitons nous y retrouver. Dans ce cas là, pourquoi perdre de la place sur un écran à lancer VNC alors que nous en avons un qui est là pour ça et qui ne pourra être attribué à rien d'autre (un écran de portable par exemple). Il a été conçu pour permettre une cohabitation aisée entre plusieurs ordinateurs se trouvant sous différents OS, évitant ainsi à l'utilisateur de changer sans arrêt de clavier/souris (c'est en tous cas comme ça que je l'utilise).

Voici un petit guide pour vous aider à configurer tout ça.

Pour les Windows users:

Lorsque le logiciel sera installé, vous devrez choisir si vous souhaitez que ce soit le clavier/la souris de ordinateur sur lequel vous vous trouvez qui contrôle les autres, ou si au contraire, c'est lui qui sera contrôlé par un autre ensemble. Nous allons commencer par configurer le côté serveur à partir duquel vous piloterez les ordis, et nous passerons ensuite au côté client qui sera contrôlé.

Configuration côté serveur (clavier/souris qui contrôlent les autres):

- pour commencer, cochez la case Share this computer's keyboard and mouse (server)


- cliquez sur Advanced et notez votre Screen Name (normalement c'est le nom de votre machine), ça vous servira plus tard

- cliquez ensuite sur configure

- dans l'encart Screens, ajoutez le nom des ordis comme vu plus haut avec le Screen Name (il y a quelques options en plus que vous pouvez activer ou pas, je me sers surtout des corners qui désactivent la fonction de switch, histoire d'être sûr de ne pas basculer sans le vouloir sur un autre écran en mettant sa souris dans les coins)

- au niveau de Links, vous allez définir la disposition des écrans, c'est à dire lequel sera à gauche/droite/haut/bas de l'autre, simple question de préférence (à noter qu'il faut paramétrer les liens dans les 2 sens, sinon votre souris restera bloquée sur un écran, c'est bête mais c'est comme ça, des fois qu'un gugus veuille se créer un casse-tête, il le peut !)

ex: ici mon Ordi1 sera à gauche, et mon Ordi2 à droite

- si vous souhaitez que le logiciel se lance automatiquement au démarrage de Windows, allez dans AutoStart et choisissez l'option que vous préférez (soit celle de gauche pour que ce soit au moment où vous vous loguez, pour qu'il n'y ait qu'un seul utilisateur qui puisse utiliser Synergy par exemple; soit celle de droite si vous souhaitez que ce soit quand l'ordi se lance, peu importe l'utilisateur)

- il ne vous reste plus qu'à appuyer sur Start, et la configuration du serveur sera terminée

Configuration côté client:

Ici rassurez-vous, les choses sont plus simples. Allez dans Advanced pour être sûr que le nom de l'Ordi2 correspond bien à ce que vous avez marqué pour lui dans la configuration de l'Ordi1 (soit dans mon exemple Ordi2). Cochez la case Use another computer's shared keyboard and mouse (client), rentrez l'adresse ip du pc n°1 et cliquez sur Start et le tour est joué !

Pour les Ubunteros (Linux):

Synergy se trouve dans les dépôts Universe donc si ce dernier est déjà activé chez vous, un simple tour dans Synaptic ou un petit sudo apt-get install synergy devrait suffire (je vous conseille d'installer également QuickSynergy, l'utilitaire pour configurer Synergy de façon graphique), sinon, je vous renvoie par ici pour apprendre comment ajouter/modifier sa liste de dépôts.

Côté serveur (Share):

Mettez le nom de l'ordi à l'emplacement voulu et cliquez sur Execute !

Côté client (Use):

Dans Serveur hostname/IP address il vous faudra mettre le nom/adresse IP de l'ordinateur qui partage son clavier/souris, et dans Screen name, rentrez le nom de l'ordi client comme vous l'avez fait dans la configuration du serveur (voir plus haut). Voilà le travail ! Et après on va dire que c'est compliqué Linux... 😀

Conclusion:

Je n'ai pas mis d'explications pour les Mac users (je n'en ai pas sous la main), mais il semblerait que ce petit utilitaire (Mac OS X Synergy Configurator) joue le rôle de QuickSynergy. Sachez également que Synergy étant multiplateformes, vous pouvez utiliser les clients et les serveurs de façon indépendante entre les différents systèmes d'exploitation, il suffit de suivre l'étape qui vous intéresse en fonction de l'OS !

Si vous avez des questions, n'hésitez surtout pas à les poster en commentaires, j'essaierai d'y répondre comme je peux !

Liens utiles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.