0

Black Mirror, une série atypique sur l’impact des nouvelles technologies

Black Mirror est une série britannique ayant pour thème principal l'impact des nouvelles technologies sur l'Homme. Ces dernières nous entourent de façon croissante. Sensées nous aider, quelles en sont les conséquences ? À mon sens, le but de cette série consiste à nous faire prendre conscience de toutes ces petites choses du quotidien qui se sont vues ou se verront littéralement transformées par l'arrivée de l'électronique, l'informatique et l'adoption massive de ces technologies par le grand public. L'invention du téléphone a permis aux gens de discuter de façon synchrone sans se soucier de la position géographique des participants. Internet, et le web tout particulièrement, a frappé encore plus fort, en mettant à la portée de tous (ou presque), une source d'échanges, de savoir infini et gratuit. L’interaction sociale et la communication se sont vues transformées. Terminé le temps où un récepteur attendait le message d'un émetteur avant que les rôles s'inversent. Et ce n'est que le début ! Les Google Glass - si elles se démocratisent - pourraient marquer une étape de plus dans la mémorisation à outrance de chaque instant de notre vie. Pensez-y quand vous regarderez le troisième épisode de la première saison.

black mirror logo

Mais revenons-en à nos moutons, cette série ne traite pas des nouvelles technologies au sens robotique ou aide à la personne du terme, nous ne sommes pas dans Battlestar Galactica. L'Humain, ses émotions et sa subjectivité sont au cœur de l'action. Différents axes sont proposés en fonction des épisodes, tantôt proche de la réalité, tantôt plus éloigné avec une pointe de science-fiction qui pourrait bien se révéler être un futur pas si lointain. Les histoires étant toutes séparées, le liant, outre l'aspect technologique, est cet univers particulier, plutôt sombre et pessimiste. Black Mirror verse dans le choc à certains moments, mais nullement dans le gratuit.

En démarrant la rédaction de cet article, je m'étais mis en tête d'essayer de faire un pitch des épisodes, mais au final je me suis ravisé car il me semble quasiment impossible de ne pas spoiler les moments clés de chaque histoire. Je pense que la découverte représente une bonne partie du plaisir, et vous partagerez sûrement mon opinion.

La série compte à ce jour 2 saisons de 3 épisodes chacune. La 1ère a été diffusée fin 2011 et la 2ème s'est terminée il y a quelques mois. Malheureusement, aucune version n'a été produite - à ma connaissance - pour les pays francophones et il n'existe pas non plus de version officielle comportant des sous-titres en français. Des DVDs en anglais sont disponibles sur les plate-formes de vente habituelles et si vous cherchez bien des sous-titres dans la langue de Molière traînent sur le web (merci les fansubs).

Vous l'aurez compris, je vous recommande chaudement le visionnage de cette série qui est à mes yeux un bijou dans un genre particulier qui ne pouvait venir que des Anglais. Merci à Thomas pour cette jolie découverte.