Quel va être l’avenir de France Télévision ?

Après vous avoir parlé des soucis liés aux libertés des utilisateurs d'internet et des lois que le gouvernement souhaite voir appliquées à ce propos, me revoilà pour traiter d'un autre sujet d'actualité. L'audiovisuel étant mon secteur d'activité professionnelle, je me sens extrêmement concerné par toutes ces réformes qui sont décidées en ce moment, et notamment au niveau de France Télévision, qui est l'un des principaux acteurs de l'audiovisuel public français. J'avoue être tout simplement outré par la tournure que prennent les évènements. Depuis le début, je trouvais cette idée de supprimer la pub sur les chaines du service public complètement stupide en sachant que cela constitue leur plus grande source de revenus. Or là, Mr Sarkozy souhaiterait l'éradiquer purement et simplement. C'est bien gentil tout ça, mais du coup, comment vont-ils remplacer le manque à gagner ? D'un côté, le gouvernement devrait débloquer un budget pour aider les chaines du groupe à garder leurs moyens de production (comme si l'argent de l'État tombait du ciel et n'avait pas de causes plus importantes à servir...). D'un autre côté, 8% des recettes des chaines privées touchants plus de 11 millions d'euros grâce à la publicité devraient être reversés au groupe France Télévision, ce qui en soit, semble être une bonne idée. Pis une chose à ne pas oublier, qui va casquer en premier ? Les contribuables, donc nous... C'est comme ça qu'ils vont remonter le pouvoir d'achat...

France_Television_logo

En effet, une autre contradiction dans tout ça réside dans le fait que la publicité risque d'être supprimée sur les chaines publiques, en revanche, les privées se voient accorder le droit d'en diffuser encore plus, et donc, de gagner encore plus d'argent (hmmm, ça sent le bon copinage entre les patrons des grandes chaines et un Monsieur très bien placé au gouvernement, et ça nous rappelle bizarrement l'affaire de l'achat de la 4e license 3G, qui va peut être passer sous le nez de Free au profit d'Orange, Bouygues et SFR...). Le plus drôle dans tout ça, c'est qu'apparemment, les députés de l'UMP souhaiteraient que soit voté un amendement qui baisse ce pourcentage à 3%... On se croirait dans une cour de récréation au moment du partage des billes... Et dire que se sont ces gens là qui sont sensés nous gouverner: la honte...

Autre chose encore, ils souhaiteraient aussi que le PDG de France Télévision soit élu par le Président de la République. Je suis d'accord qu'étant une société dont le capital est exclusivement détenu par l'État Français, il semblerait normal que ce dernier ait au moins son mot à dire, de là à élire son président, c'est un peu fort de café... Qu'est ce qu'ils y connaissent ces gens là en terme d'audiovisuel ? Pas grand chose, vu toutes les âneries qu'ils disent, et il n'y a qu'à voir notre Ministre de la Culture et de la Communication, cette chère Mme Christine Albanel, pour comprendre que le premier gugus venu aurait aussi bien, si ce n'est mieux, fait l'affaire...

mire

C'est marrant (ou pas) mais avec ce gouvernement, j'ai l'impression d'un grand retour arrière d'un point de vue libertés et technologies, ici, nous risquons de passer d'une énorme société à la pointe des techniques et des technologies qu'est France Télévision (et les amateurs de sports notamment ne me contredirons pas vu la qualité mondiale de leurs services), à un organisme régi de A à Z par l'État. Tiens, c'est marrant, il me semble avoir entendu parler de quelque chose de semblable... Hmmm... Ah oui, l'ORTF (Office de Radiodiffusion-Télévision Française), mais il me semblait que c'était fini depuis 1975... D'abord internet, ensuite la TV ! Au suivant !

[ÉDITÉ]

Et voilà, c'est fait, l'article 8 permettant au chef de l'État d'élire le PDG de France Télévision et de Radio France est passé hier après midi à l'Assemblée Nationale... Nous sommes bels et biens partis pour Télé et Radio Sarko ! 🙁

Liens: