1

Installer la dernière version d’Hotot à la main

Comme certains ont dû s'en rendre compte, Twitter vient de fermer définitivement l'accès à la version 1 de son API afin de laisser place à la 1.1 après une période de transition. Les utilisateurs d'Hotot (dont je vous avais parlé il y a un moment), dont je fais partie, se sont retrouvés avec une application inutilisable. Pourtant, les développeurs avaient prévu le coup et les sources contenaient bien les modifications nécessaires à ce changement d'API. Cependant, les versions compilées n'ont pas été mises à jour (excepté la version application pour Chrome). Je vous propose donc ici de ruser pour continuer à pouvoir utiliser Hotot en attendant que tout rentre dans l'ordre.

Sur Linux :

Si comme moi, vous utilisez le PPA d'Hotot, il se trouve qu'il n'a pas été mis à jour. J'essaie en ce moment même de contacter la personne chargée de le maintenir mais mes messages sont restés sans réponse pour le moment. Je vous invite à me suivre sur Twitter pour être informé dès que j'en saurai plus.

  1. Téléchargez l'archive contenant les dernières sources d'Hotot sur Github
    • Soit directement sur Github : https://github.com/lyricat/Hotot/archive/master.zip
    • Soit via Git : git clone https://github.com/lyricat/Hotot.git
  2. Supprimez Hotot de votre système (vous devez avoir les droits d'administration) :
    • sudo apt-get remove hotot
  3. Allez dans le dossier d'Hotot téléchargé précédemment
  4. Créez un dossier qui contiendra le résultat du build puis allez à l'intérieur, exemple :
    • mkdir build && cd build
  5. Compilez l'application à l'aide des commandes suivantes :
    • cmake ..
    • sudo make install

Après avoir suivi toutes ces étapes, vous devriez pouvoir utiliser Hotot à nouveau. Si jamais vous rencontrez un soucis au moment de l'installation (la dernière commande), repartez de l'étape 5 en donnant des arguments au make en fonction des erreurs affichées lors de la commande :

  • cmake ..

Les différentes options sont disponibles sur le README du projet. Dans mon cas, j'ai utilisé la commande suivante :

  • cmake .. -DWITH_QT=off

Sur Windows :

  1. Téléchargez l'archive contenant les dernières sources d'Hotot sur Github
    • Soit directement sur Github : https://github.com/lyricat/Hotot/archive/master.zip
    • Soit via Git : git clone https://github.com/lyricat/Hotot.git
  2. Si vous avez téléchargé l'archive, décompressez-là
  3. Rendez-vous dans le répertoire où est installé Hotot
  4. Déplacez le répertoire hotot situé dans le dossier share dans un autre dossier (par exemple le bureau) pour en faire une sauvegarde
  5. Copiez le dossier data (présent dans l'archive ou le dépôt Git que vous avez récupéré lors de l'étape 1) dans le répertoire share de votre installation d'Hotot
  6. Renommez le dossier data copié précédemment en hotot

Si cette manipulation ne fonctionne pas, il vous suffit de supprimer le dossier hotot que vous venez de créer et de remettre à sa place celui que vous aviez placé sur le bureau.

Pour finir

Si vous avez des questions ou que vous rencontrez des problèmes lors de l'installation, n'hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous.

0

Hotot, un client Twitter Open Source à découvrir

Intégralement basé sur des technos web ouvertes (HTML, JS, CSS), Hotot reprend les mécanismes déjà bien connus des principaux clients Twitter. Il permet le multi-colonnes pouvant afficher la timeline, les messages directs, les mentions, les profils utilisateurs ou la recherche intégrée, mais aussi l'intégration dans les tweets de médias de type image. Les conversations sont faciles à suivre puisque le fil des différents tweets les composant sont affichables d'un simple clic et se placent antéchronologiquement sous le dernier. Autre détail qui a pour moi son importance, à l'heure où tous les liens passant par Twitter sont raccourcis et transformés par le service t.co, Hotot traduit les liens et les affiche tels qu'ils ont été postés par leurs utilisateurs (ce qui ne vous empêchera pas de tomber sur des liens raccourcis). Une fonction de notifications par alertes visuelles ou sonores est activable / désactivable à souhait. Vous pouvez aussi éditer l'ensemble des informations contenues dans votre profil (photo de profil, bio...) sans passer par le site officiel.

A l'aide d'extensions déjà fournies à l'installation, il vous sera possible d'activer ou de désactiver des fonctions telles que le filtrage par mots-clés / services afin d'éviter les tweets que vous ne juger pas utile de voir sur votre timeline (Foursquare, Viadeo, Linked In & co pour ma part). Les Google Maps peuvent aussi être affichées directement et vous pouvez également configurer le module d'upload de photos vers les services img.ly, Twitpic ou Plixy. Un autre module permet la sauvegarde de tweets sur ReadItLater ou Instantpaper.


Capture d'écran de la timeline principale

Ce projet open source (encore en version alpha) fonctionne aussi bien sur Linux que sur Windows ou Mac OS. A noter que pour les hardcore users de l'oiseau bleu, il ne supporte pas encore le multi-comptes, mais vous pouvez le lancer plusieurs fois. Pour être 100% satisfait, il faudrait juste qu'on puisse définir que le haut de la timeline ne bouge pas lors de la réceptions de nouveaux tweets. J'aime pouvoir reprendre ma lecture là où je l'ai arrêtée sans avoir à faire attention de ne pas être tout en haut de la fenêtre.

Selon moi, ses gros points forts sont sa légèreté, sa simplicité, ses fonctions pratiques et son système d'extensions qui permet à tout développeur d'y ajouter des fonctions. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait pour y intégrer le "raccourcisseur" d'urls YOURLS que j'utilise depuis quelques temps. Un système était déjà en place pour les gros services tels que Bit.ly ou tinyURL, il m'a donc été facile de le modifier pour y implémenter ce que je voulais. J'ai d'ailleurs été agréablement surpris, après avoir soumis ma modification sur Github, qu'elle soit intégrée dans la foulée. Petit bémol à ce propos, car ça me laisse penser que les modifications ne sont pas testées avant d'être poussées en MAJ... Espérons que ça ne soit que pour les ajouts mineurs (ce qui n'excuse en rien cette pratique).


Capture d'écran de l'affichage d'un profil

Pour l'installer sur Ubuntu, ajoutez le dépôt suivant à l'aide des commandes ci-dessous :

  • sudo add-apt-repository ppa:hotot-team
  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get install hotot

Liens utiles :