0

Créer un fichier vide dans Nautilus à l’aide d’un raccourci clavier

Après vous avoir expliqué comment ajouter des informations en dessous des icônes de Nautilus en vue grille et afficher la taille des images et les EXIFs dans Nautilus avec Nautilus columns, voici un nouveau tip sur Nautilus qui va vous permettre de créer un nouveau fichier vide à l'aide d'un raccourci clavier. Par défaut, il est possible de créer un nouveau dossier vide à l'aide du raccourci <CTRL>+<SHIFT>+N. Ayant souvent besoin de d'ajouter des fichiers et ne souhaitant pas perdre de temps à rentrer dans les sous-menus, j'ai cherché comment ajouter cette action à la liste des raccourcis disponibles. Plusieurs solutions sont disponibles ici et et elles fonctionnaient très bien lorsque j'ai débuté la rédaction de ce billet il y a 3 ans mais ce n'est plus le cas. La dernière en date et celle qui semble la plus pérenne consiste à ajouter le raccourci directement dans le fichier accels des configurations de Nautilus.

nautilus-logo

Pour ce faire :

  1. Quittez toutes les instances de Nautilus en cours à l'aide de la commande :
    1. nautilus -q
  2. Ajoutez votre raccourci avec la commande suivante en remplaçant <Primary><Shift>f par la combinaison de touches que vous souhaitez utiliser :
    1. echo '(gtk_accel_path "<Actions>/DirViewActions/New Empty Document" "<Primary><Shift>f")' >> ~/.config/nautilus/accels
  3. Relancez Nautilus et testez le raccourci
  4. C'est déjà fini !

À noter que <Primary> symbolise par défaut la touche <CTRL>.

0

Ajouter des informations en dessous des icônes de Nautilus en vue grille

J'utilise le gestionnaire de fichiers Nautilus depuis des années et je viens d'apprendre qu'il est possible de configurer les champs affichés sous les icônes en vue grille. Initialement, seul le nom du fichier est affiché. Si vous ajustez le niveau de zoom à l'aide de <CTRL> + <+> ou <CTRL> + <molette-haut>, le nombre d'informations augmente. Le troisième niveau de zoom doit être atteint pour voir la date de la dernière modification des fichiers s'afficher. À part les mal-voyants, j'ai du mal à imaginer qui va tomber sur cette fonctionnalité pourtant utile.

nautilus-logo

Dans l'onglet Affichage des préférences de Nautilus, trois champs de sélection permettent de définir les informations qui seront affichées respectivement au premier, second et troisième niveau de zoom. Si vous souhaitez en ajouter une au niveau de zoom standard, il faudra donc modifier le premier champ. De nombreuses options sont disponibles, que ce soit la taille, le type, le propriétaire, le groupe, les permissions, le dernier accès... À vous de jouer !

 

0

Synergy : résoudre le problème des boutons suivant/précédant inactifs de la souris

Il y a quelques temps de ça, je vous avais parlé de Synergy, un logiciel permettant de partager son clavier et sa souris entre plusieurs ordinateurs via le réseau. Après son installation, les boutons suivant et précédant de ma souris ne fonctionnaient pas sur le PC client. Rien de bloquant, mais quand même gênant à la longue. Après quelques recherches, j'étais tombé sur le manuel du fichier de configuration de Synergy. C'est grâce à ce procédé que j'ai pu arriver à régler ce problème. Je concède que l'utilisation d'un fichier de conf' soit un poil plus complexe que celle d'une interface graphique, mais vous allez voir, bien expliqué, ça n'a rien de sorcier !

synergy-splash

Commencez par créer un fichier synergy.sgc contenant les informations ci-dessous à un endroit accessible par la machine devant faire Synergy serveur. Il est conseillé de le placer à la racine de votre répertoire d'utilisateur, mais ce n'est en aucun cas une obligation. La configuration suivante est utilisée pour un Windows 7 (dont le nom sur le réseau local est Nom-PC-Windows) en Synergy serveur, et une Ubuntu (ayant pour nom sur le réseau local Nom-PC-Ubuntu) en Synergy client et où l'écran de l'Ubuntu est à gauche, et celui du Windows est à droite (à adapter en fonction à votre cas) :

section: screens
    Nom-PC-Windows:
    Nom-PC-Ubuntu:
end
section: links
    Nom-PC-Windows:
        left  = Nom-PC-Ubuntu
            Nom-PC-Ubuntu:
        right = Nom-PC-Windows
end
section: options
    mousebutton(4) = mousebutton(6)
    mousebutton(5) = mousebutton(7)
end

Une fois ce fichier créé :

  • lancez Synergy sur la machine devant faire office de Synergy serveur
  • cochez le bouton radio Utiliser la configuration existante
  • allez chercher le fichier de configuration précédemment créé
  • cliquez sur Appliquer
  • Enjoy!

Comme toujours, si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un message dans les commentaires.

1

Installer la dernière version d’Hotot à la main

Comme certains ont dû s'en rendre compte, Twitter vient de fermer définitivement l'accès à la version 1 de son API afin de laisser place à la 1.1 après une période de transition. Les utilisateurs d'Hotot (dont je vous avais parlé il y a un moment), dont je fais partie, se sont retrouvés avec une application inutilisable. Pourtant, les développeurs avaient prévu le coup et les sources contenaient bien les modifications nécessaires à ce changement d'API. Cependant, les versions compilées n'ont pas été mises à jour (excepté la version application pour Chrome). Je vous propose donc ici de ruser pour continuer à pouvoir utiliser Hotot en attendant que tout rentre dans l'ordre.

Sur Linux :

Si comme moi, vous utilisez le PPA d'Hotot, il se trouve qu'il n'a pas été mis à jour. J'essaie en ce moment même de contacter la personne chargée de le maintenir mais mes messages sont restés sans réponse pour le moment. Je vous invite à me suivre sur Twitter pour être informé dès que j'en saurai plus.

  1. Téléchargez l'archive contenant les dernières sources d'Hotot sur Github
    • Soit directement sur Github : https://github.com/lyricat/Hotot/archive/master.zip
    • Soit via Git : git clone https://github.com/lyricat/Hotot.git
  2. Supprimez Hotot de votre système (vous devez avoir les droits d'administration) :
    • sudo apt-get remove hotot
  3. Allez dans le dossier d'Hotot téléchargé précédemment
  4. Créez un dossier qui contiendra le résultat du build puis allez à l'intérieur, exemple :
    • mkdir build && cd build
  5. Compilez l'application à l'aide des commandes suivantes :
    • cmake ..
    • sudo make install

Après avoir suivi toutes ces étapes, vous devriez pouvoir utiliser Hotot à nouveau. Si jamais vous rencontrez un soucis au moment de l'installation (la dernière commande), repartez de l'étape 5 en donnant des arguments au make en fonction des erreurs affichées lors de la commande :

  • cmake ..

Les différentes options sont disponibles sur le README du projet. Dans mon cas, j'ai utilisé la commande suivante :

  • cmake .. -DWITH_QT=off

Sur Windows :

  1. Téléchargez l'archive contenant les dernières sources d'Hotot sur Github
    • Soit directement sur Github : https://github.com/lyricat/Hotot/archive/master.zip
    • Soit via Git : git clone https://github.com/lyricat/Hotot.git
  2. Si vous avez téléchargé l'archive, décompressez-là
  3. Rendez-vous dans le répertoire où est installé Hotot
  4. Déplacez le répertoire hotot situé dans le dossier share dans un autre dossier (par exemple le bureau) pour en faire une sauvegarde
  5. Copiez le dossier data (présent dans l'archive ou le dépôt Git que vous avez récupéré lors de l'étape 1) dans le répertoire share de votre installation d'Hotot
  6. Renommez le dossier data copié précédemment en hotot

Si cette manipulation ne fonctionne pas, il vous suffit de supprimer le dossier hotot que vous venez de créer et de remettre à sa place celui que vous aviez placé sur le bureau.

Pour finir

Si vous avez des questions ou que vous rencontrez des problèmes lors de l'installation, n'hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous.

14

Remettre la date et l’heure dans l’applet horloge de Gnome sous Ubuntu 12.04+

Ce billet fait partie d'une série de tutoriels concernant la résolution de problèmes rencontrés après une mise à jour d'Ubuntu supérieure à la version 11.04 où Gnome 2 est remplacé par Gnome 3. L'index de ces billets est accessible ici.

Après la mise à jour d'Ubuntu vers sa version 12.04, le fait que l'applet horloge (ou clock en Anglais) du Gnome Panel n'affiche plus que l'heure ne vous aura sûrement pas échappé. Si cette réduction d'informations vous dérange et que vous souhaitez revenir sur l'affichage complet, 2 options s'offrent à vous.

ubuntu logo

Modification du format de l'horloge via une ligne de commande

Il vous suffit de taper la commande suivante :

  • gsettings set com.canonical.indicator.datetime custom-time-format "'%A %d %h %Y  %H:%M'"

 

Modification du format de l'horloge via l'utilitaire graphique dconf-editor

  • Installez l'utilitaire dconf-editorvia la commande suivante
    • sudo apt-get install dconf-editor
  • Lancez-le
    • Menu Applications > Outils Système ou System Tools en Anglais > dconf Editor
  • Naviguez à travers l'arborescence suivante
    • com > canonical > indicator > datetime
  • Remplacez la valeur de time-format par custom
  • Remplacez la valeur de custom-time-format par %A %d %h %Y  %H:%M

La date et l'heure devraient avoir retrouvé leur place habituelle.

Formater les informations affichées

Comme dans 99% du temps sur Linux, le système est configurable à sa convenance. À l'aide des indications que je vous ai données ci-dessus, la présentation de la date devrait être la suivante :

  • mardi 08 janv. 2013  19:00

Vous pouvez cependant la formater à votre goût à l'aide de cette page du manuel PHP concernant le formatage d'une date qui indique les lettres à utiliser en fonction du résultat souhaité. Si par exemple, je souhaitais n'avoir que les 3 premières lettres du jour et ne pas afficher l'année, il me suffirait de remplacer %A %d %h %Y  %H:%M par %a %d %h  %H:%M afin d'obtenir :

  • mar. 08 janv.  19:00

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un message plus bas.