0

Je suis triste et je n’oublierai pas

Déjà plus d'un mois que les attentats du vendredi 13 novembre 2015 ont été perpétrés sur le sol français, emportant avec eux 130 innocents. Une vraie tragédie, en plein cœur de Paris, en France, un pays pas officiellement en guerre. Je n'arrive toujours pas à réaliser. Un cauchemar, irréel. J'avais déjà été choqué par les actes terroristes à l'égard de Charlie Hebdo et de l'hypermarché casher mais j'étais loin de me douter que moins d'un an après, ce serait pire.
C'est vous et moi qui avons été ciblés cette fois-ci. Un symbole de liberté représenté par des personnes d'horizons divers et variés, sortis profiter de la vie, comme un vendredi soir tout ce qu'il y a de plus classique par chez nous.

Je n'ai qu'une hâte, que 2015 s'achève et que 2016 voit le jour sous de meilleures hospices. Je me souviendrai toute ma vie de l'année de mes 30 ans, malheureusement pas pour les bonnes raisons.

P.S. : Je remercie le gouvernement de ne pas avoir raté cette occasion de restreindre nos libertés en manipulant l'actualité, une fois de plus. Heureusement que le pouvoir n'est pas aux mains de la gau... Oh wait.

#JeSuisTriste #EnMémoire

Off

Sortie de StarCraft 2 à la Fnac des Champs Elysées de Paris le 26 juillet 2010 (Review)

Si vous n'étiez pas encore au courant, StarCraft II : Wings of Liberty sort aujourd'hui même (27 juillet 2010) dans le monde entier, plus de 12 ans après le 1er volet, et pour fêter ça Blizzard a organisé des évènements la veille dans 5 pays: le Royaume-Uni, la Suède, la Russie, l'Allemagne et bien sûr la France ! J'ai donc fait mon fanboy (motivé par mon ami Kévin)  et me suis donc rendu hier soir à la Fnac des Champs Elysées. A notre arrivée, aux alentours de 18h, il n'y avait pas encore trop de monde derrière les barrières montées spécialement pour cet event, où nous allions attendre jusqu'à 22h avant de pouvoir entrer dans le magasin et prendre possession du précieuuuuuuux ! A savoir qu'il y avait 2 files, une pour les gens munis d'une pré-commande et une autre pour ceux qui n'en avaient pas (les pauvres). Pour que l'attente passe plus vite, un animateur a essayé de motiver les troupes en posant des questions pour faire gagner des goodies, en racontant des blagues (pas toujours très drôles mais il a fait ce qu'il a pu le pauvre), et il nous a même présenté un Marines en tenue de guerre (voir ci-dessous).

C'est d'ailleurs la seule vraie animation qu'il y ait eu, bien maigre tout de même, moi qui m'attendais à un mini show avec au moins un représentant des 3 races (Terran, Zerg Protoss), mais je pense que je vis encore un peu dans le monde des bisounours... Une des 2 télés disposées de chaque côté de l'entrée présentait un compte à rebours (tandis que l'autre nous passait inlassablement le trailer vu 1000000 fois sur le net), et lorsque ce dernier fût terminé, nous avons enfin pu entrer dans le magasin, drivés comme des stars, dans la fumée et entre 2 colonnes d'agents de sécu qui filtraient et vérifiaient que nous avions bien le bracelet et le ticket obligatoire. La Fnac, fermée pendant 1h pour préparation, était désormais remplie de jeux StarCrafts 2 sur tous les rayons dans les 3 éditions possibles: Collector, Classique boite cartonnée et Classique boite plastique. Une fois le jeu en main, il était possible d'aller se le faire dédicacer par Dustin Browder, qui n'est rien d'autre que le réalisateur du jeu, un must have pour les purs fans ! A noter également que les goodies acquis (posters, pins, aimants, stickers...) sous forme de cartes pendant les jeux étaient disponibles à l'arrière de la boutique.

En résumé, j'ai été assez déçu par l'animation mais je pense que c'est souvent le cas dans ce genre d'évènements. Nous sommes en France, pas aux States, donc c'était déjà pas mal ! Durant notre longue attente, nous avons pu faire connaissance avec les personnes qui étaient autour de nous et qui se sont révélées fort sympathiques, beaucoup de gamers en puissance, c'est toujours sympa quand c'est bon enfant comme ça ! Pour ma part, outre la sortie de StarCraft 2, c'est surtout celle de Diablo 3 que j'attends avec impatience, mais bon, je crois que j'ai encore quelques années d'attente devant moi...

0

Bonne année 2010

Après quelques jours passés à rattraper mon retard accumulé pendant les fêtes (mails / veilles diverses) , me revoilà pour le premier billet de cette nouvelle année 2010. J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que la reprise n'a pas été trop dure. C'est l'heure du régime pour beaucoup d'entre nous (merci les confits de canard, pâté, foie gras & co de mon Sud-Ouest natal) et c'est une bonne occasion de vous parler à nouveau des patinoires parisiennes disponibles gratuitement (sauf location de patins) face à l'hôtel de ville ou devant la gare Montparnasse. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations, c'est par ici que ça se passe.

Pour ce qui est des bonnes résolutions me concernant, j'espère arriver à être plus centré sur certaines activités et arrêter de m'éparpiller... Pas évident quand on est un passionné touche à tout tel que moi ! Et vous, quelles sont les bonnes résolutions que vous avez pris pour la nouvelle année ?

[photo]

4

Récap’ du dimanche #24

sunday

Ca faisait un bail que je n'avais pas fait de récap' du dimanche ! J'espère que vous allez bien et que le week-end n'est pas passé trop vite. Les jours se raccourcissent à la vitesse de l'éclair et je ne sais pas vous mais je trouve ça assez dur mentalement, car du coup, la journée se réduit à la routine métro-boulot-dodo avec la nuit omniprésente lors de notre temps libre... La bonne chose avec l'arrivée de l'hiver, c'est la neige (et le ski par la même occasion mais c'est pas encore pour tout de suite) et les patinoires de Paris qui vont refaire leur apparition dès décembre (j'en ai déjà parlé l'année dernière, mais je referais sûrement un coup de pub) !

Pour en revenir un peu à ce blog, j'ai eu pas mal de retours assez tranchants vis à vis de ma critique du livre VI de Kaamelott lors de mon précédent article. Comme je l'ai répondu à chacun d'entre eux (oui j'accepte également les critiques du moments qu'elles sont un minimum argumentées), je n'ai aucun problème avec ceux qui ont apprécié les 2 derniers livres, au contraire, tant mieux pour eux, malheureusement, ça n'a pas été mon cas, donc j'ai juste exposé mon avis sur mon blog, rien de plus ! Loin de moi l'idée de juger Alexandre Astier (que je considère toujours comme un très grand monsieur), j'ai juste été déçu. Je souhaitais d'ailleurs faire un clin d'oeil à la personne qui tient la fan page Facebook d'Astier & Co car elle a publié le lien vers mon article qui n'était pourtant pas très élogieux, ce qui démontre une prise de recul certaine face aux critiques, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

Vu le retard assez colossal que j'ai pris vis à vis du récap' de mon Tumblr, je ne vais pas reprendre tout ce que j'ai posté depuis mais je vous invite à aller vous y ballader. J'ai également arrêté l'ajout automatique des liens posté sur mon Delicious sur le service de microblog, ce qui faisait assez doublon et n'avait au final aucun intérêt. Vous pouvez donc les trouver ici ou sur mon Twitter !

Bonne fin de week-end à tous, sauf à ceux qui font le pont ! 😀

2

Test du jour #11: Concert des Wampas le 22 octobre 2009 en direct de l’Alhambra à Paris

Vous ne le saviez peut être pas, mais les Wampas sont passés à l'Alhambra de jeudi à samedi dernier, et j'ai assisté à leur représentation du jeudi 22. Je les avais vu pour la première fois il y a peu, à la fête de l'Huma dont je vous ai déjà parlé ici. Ayant été tellement enchanté par leur prestation, j'ai sauté sur l'occase d'aller les revoir dans une plus petite salle (oui parce que la scène de la fête de l'Huma, c'est bien mais niveau convivialité, on a vu mieux).

wampas

Lorsque je suis arrivé sur place, je dois vous avouer avoir été surpris par le peu de monde faisant la queue devant l'entrée, en comparaison de la foule amassée jusqu'au bout de la rue Yves Toudic pour Mademoiselle K, que j'étais allée voir dans cette même salle plusieurs mois auparavant ! Quelques instants plus tard, toujours dehors devant l'entrée, qui vois-je arriver ? Didier Wampas himself ! Il s'est arrêté pour dire bonjour à ses potes et aux personnes qui attendaient: la classe ! Une fois dans la salle, le spectacle ne s'est pas fait attendre avec une première partie plus qu'étonnante puisqu'il s'agissait du groupe La Pompe Moderne, qui reprend des chansons actuelles avec le style et le phrasé de Georges Brassens ! Nous avons eu droit au "remake" de titres tels que Toxic ou Harder Better Faster Stronger, de quoi mettre l'ambiance ! Après ça, nous nous attendions à voir débarquer la clique des Wampas, mais à la place, les Brid'jets sont entrés en scène pour la "deuxième" première partie assumant un show rock/hard rock endiablé sur des paroles des fois plus que douteuses mais toujours punchies... Au moment de l'entracte, quand ils ont rallumé la lumière, j'ai regardé autour de moi et me suis aperçu que la pièce, au 2/3 vide lors de la première partie,  s'était remplie sans que je m'en rende compte. Après 20 longues minutes et de nombreux appels du public ("Didier ! Wampas ! T'es ! Le ! Roi !"), les Wampas ont enfin pris leurs places, et à partir de là, c'est une orgie sonore et visuelle qui s'est déroulée juste sous nos yeux, un pur moment de bonheur, de ceux qui nous font tout oublier ! Didier était, comme à son habitude, surexcité, et a fait au moins 3 fois le tour de la salle avec son micro (filaire, merci la galère pour les techniciens), l'a également lancé et fait tomber 20 fois, s'est fait porter par le public tout en continuant à gratter sur sa guitare et a hurlé chanté avec le micro dans la bouche... Classique quand on connait un peu la réputation scénique sulfureuse du leader de ce groupe désormais mythique (quasiment 30 ans de scène, je pense qu'ils méritent ce titre). Le roi Didier est également descendu de son estrade pour venir interpréter Les bottes rouges à capella, soutenu par son public dévoué. Une fois la chanson Kiss passée, nous savions que nous étions en train de vivre les derniers moments de ce concert mémorable dont nous sommes tous ressortis avec des étoiles plein les yeux (et du son plein les oreilles).

Voici les photos que j'ai prises avec mon compact (j'avais trop peur d'amener mon reflex au milieu des pogos) :

wampas-alhambra-paris-2009-img_2934 wampas-alhambra-paris-2009-img_2972 wampas-alhambra-paris-2009-img_2969 wampas-alhambra-paris-2009-img_2967 wampas-alhambra-paris-2009-img_2966 wampas-alhambra-paris-2009-img_2961 wampas-alhambra-paris-2009-img_2960 wampas-alhambra-paris-2009-img_2956 wampas-alhambra-paris-2009-img_2953 wampas-alhambra-paris-2009-img_2949 wampas-alhambra-paris-2009-img_2948 wampas-alhambra-paris-2009-img_2938

Et une petite vidéo également faite avec mon compact, donc ne vous attendez pas à une qualité top, c'est juste pour montrer l'ambiance:

Que dire à part que si vous n'y avez jamais été, que vous aimé le "punk yéyé" et que vous en avez l'occase, foncez les voir ! Et si vous ne connaissez pas, je vous invite à aller écouter les 10 d'albums disponibles chez tous les bons disquaires (ou sur Deezer).

Liens utiles: