4

Diaspora*, un lancement en demi-teinte mais LE réseau social du futur

Accessible depuis près d'un an, le réseau social open source Diaspora* est loin d'avoir connu le succès escompté. Pour ceux qui auraient loupé un épisode, dans les grandes lignes ce projet est un pendant open-source de Facebook, où nous sommes libres de créer ou d'utiliser un serveur (baptisé Pod) contenant nos données afin de ne pas être obligatoirement tributaire d'un serveur tiers. L'idée de fond est de pouvoir exporter et importer nos datas (statuts, photos, amis, messages, etc) quand bon nous semble, pour "déménager" sans problème, ou simplement arrêter d'utiliser le service tout en gardant une trace de notre passage. J'y avais moi même créé un compte dès le départ que j'ai lâchement abandonné n'y ayant pas rencontré grand monde / intérêt. En quête d'idées pour un nouveau projet, j'ai repensé à ce système permettant aux serveurs de communiquer entre eux et s'échanger des données de façon transparente pour l'utilisateur. C'est pour cette raison que j'ai décidé de m'y pencher à nouveau.

Le gros reproche fait à Facebook concerne sa gestion des données personnelles, qui dans le cas d'un réseau social représente la quasi totalité des informations recueillies. Pour chacune des actions que vous effectuez, il en conserve une trace. Vous pouvez bien entendu les supprimer mais qui vous dit qu'elles le sont réellement sur leurs serveurs. Les histoires plus ou moins récentes concernant la disponibilité de photos soit disant effacées en est une preuve flagrante. De notre côté, plus rien n'est visible mais nous n'avons aucun moyen réel de nous en assurer. En nous enregistrant sur Facebook, nous acceptons cet état de fait en même temps que nous cochons la case de validation des CGU (Conditions Générales d'Utilisation). Avec Diaspora*, l'utilisateur a le choix, soit il établit une relation de confiance avec son pod hébergeur, soit il décide de gérer lui même ses données de A à Z et crée son propre pod. Dans un monde où la gestion des données personnelles prend de plus en plus de place et d'importance, j'ai du mal à comprendre que des initiatives comme Diaspora* soient laissées de côté. Il est assez difficile de le comparer à Facebook, au vu du nombre de microcosmes qui entourent ce dernier (le géant des réseaux sociaux peut représenter Internet tout entier pour certains), mais aussi et surtout de par l'adoption quasi unanime que lui réserve chaque jour un peu plus le grand public. Au même titre que Google+, il devrait au moins être utilisé par les geeks car même si ses fonctions de partage restent basiques (pour le moment en tous cas), elles sont solides et filtrables à souhait au niveau de notre flux.

Par dessus tout, c'est le côté open source qui me tient le plus à cœur. Il ne tient qu'à nous (développeurs, amateurs de logiciels open source, ardent défenseur de la neutralité du réseau ou que sais-je encore) de l'adapter à tous les besoins, encore faudrait-il qu'il y ait du monde pour en exprimer. N'est-il pas de notre devoir d'informer et d'expliquer aux personnes qui ne sont pas au fait des tenants et des aboutissants de ce qui se passe sur la toile, que les choix qu'ils font en suivant la masse ne sont pas toujours judicieux ? Il n'y a qu'à demander autour de nous pour se rendre compte que le grand public n'est quasiment pas informé sur ces problématiques de gestion des données personnelles. Certes en France, la CNIL veille au grain, mais je trouve tout de même important que les gens sachent à quoi ils s'engagent en acceptant de confier leurs données à un service qui peut changer de politique de confidentialité du jour au lendemain, ce qui n'a actuellement rien d'exceptionnel.

Concrètement, je pense que vous devriez réfléchir à tout ça et essayer Diaspora* pour vous en faire votre propre idée. Si le projet vous plaît et que vous êtes développeur (Diaspora* est codé avec Rails), ou que l'aventure vous tente, n'hésitez à y participer. Pour ma part, je suis en train de me mettre à Rails (en apprenant les bases de Ruby) et j'essaierai de vous faire part de mon évolution. Vous pouvez consulter la liste des pods publics ici, pour ma part, je suis sur Diasp.org. 🙂

Liens utiles :

6

2 bons scripts pour les Facebook addicted

Je ne sais pas vous, mais perso, je suis un Facebook addicted et étant encore plus addicted à Firefox et son extension Greasemonkey, je me suis mis à la recherche de quelques script utiles. Comme je sens déjà arriver Tom pour me dire que j'ai encore une fois alourdi FF avec un tas de scripts et après en avoir testé pas mal, je tiens à dire que je n'en ai retenu que 2 que je souhaite vous faire partager ici.

facebook_logo

A noter que pour que ces scripts fonctionnent, il vous faudra au préalablement avoir installé l'extension Greasemonkey de Firefox !

greasemonkey_logo

Ce script permet de voir les photos des profils en plus grand, de télécharger les vidéos des utilisateurs, de voir l'âge et le signe astral d'une personne, d'accéder à de nombreux raccourcis clavier, d'ajouter un lien sur chaque profil permettant l'ajout de la date d'anniversaire de l'utilisateur dans son Google Calendar et ainsi que quelques autres petites choses

Il vous permet de télécharger d'un coup toutes les photos de l'album d'un de vos amis. Pratique pour récupérer les photos de soirées !

/!\ A coupler impérativement avec DownThemAll, sinon il ne fonctionne pas /!\

Si vous utilisez de bons scripts dont vous ne pouvez pas vous passer, n'hésitez pas et faites tourner ! 😉

2

Envoyé Spécial: Facebook. Et vous dans tout ça ?

Envoyé Spécial, une émission diffusée sur France 2, a centré son sujet sur le réseau social Facebook qui prend de plus en plus d'ampleur à travers le monde entier. Pas mal de points de vue sont traités, que ce soit un jeune cadre dynamique qui fait son inscription et découvre le site, ou les bobos pouffes parisiennes adolescentes qui nous font part de leurs ridicules expériences  ou bien encore nous envoient sur des débats tels que "doit-on avoir peur de rentrer des données personnelles online qui pourraient être utilisées contre nous" ? Au final, le documentaire est assez bien mené et je pense que les personnes ne connaissant pas du tout ce style de sites peuvent/ont pu apprendre pas mal de choses. En revanche, et comme souvent lorsque la TV parle du net, se sont surtout les mauvais côtés qui sont abordés, tous les dangers et les dérives qui peuvent en découler (mauvaises rencontrer, arnaques, drogues, violence...), à croire qu'il n'y a que ça sur la toile. A prendre donc avec des pincettes,même en ligne il faut être prudent, comme dans notre vie quotidienne.

Les vidéos:




Et vous, qu'en pensez-vous ? Etes vous un fessebouc-addict ? Ou au contraire, il est hors de question pour vous de vous inscrire sur un réseau social online quel qu'il soit ? Comment protégez-vous votre vie privée ?

2

YooWalk, le monde du web en 3D

Qu'est ce que YooWalk ? Un site utilisant une interface en flash nous permettant de nous "marcher" virtuellement entre divers sites du web représentés par des maisons en 3D groupés par thèmes (Actualités, Technologie, Jeux, Sports...) !

YooWalk 1

Le but est en fait de modéliser le contenu de ces sites à l'intérieur de maisons virtuelles ! Le résultat rappelle énormément Second Life (de ce que j'ai pu en voir après quelques minutes d'utilisation) ! Le site est encore en bêta donc tout n'est pas encore opérationnel, mais je pense qu'une fois lancé chacun pourra construire sa cahute et partager ses news, car pour le moment, cette fonction n'est pas disponible pour les petits bêta-testeurs que nous sommes...

YooWalk 2

Le concept, bien que déjà vu, est assez sympa et il est assez simple d'y naviguer. Le fait de n'avoir rien à installer et très appréciable et nous permet de rentrer dans le vif du sujet très vite, cependant la navigation full flash reste lourde pour nos chers navigateurs et il faudra voir si l'affichage des news sera facile à mettre à jour ou pas (gestion de flux RSS native :D)  !
En tous les cas, je pense que c'est un site à visiter une fois de temps en temps pour en voir l'évolution.