Avec TweetsReader, lisez les tweets qui vous intéressent quand vous voulez

En 2021, je communique

Sur mon temps libre, j'aime développer des outils qui facilitent mon quotidien. Je les partage en général sur Gitlab ou/et Github. Si seulement j'avais un blog perso pour en parler… Merci de ne pas évoquer l'adage du cordonnier ! 🙂

Dans quel but ?

Ceux qui me connaissent ou me lisent savent que je suis plus un grand fan de l'oiseau bleu. Je me suis aménagé mon petit bout de fédiverse où je choisis ce que je vois, loin de l'économie de l'attention. Mais le monde des bisounours n'existant pas et ces plate-formes restant attractives, certaines personnes que je souhaite continuer à suivre ne publient que sur Twitter.

Lire le fil sur leur site ne va pas forcément m'afficher tous les tweets, surtout si je n'y suis pas retourné depuis un moment. L'algorithme de Twitter décidera de ce je vois. Les listes sont mieux loties mais je ne vais pas vraiment savoir où je m'étais arrêté. Avec TweetsReader, je suis sûr de ne rien louper et si les posts les plus anciens ne m'intéresse pas, je peux les supprimer rapidement et ne garder que les plus récents. Je vois en un coup d'œil ce que j'ai loupé.

Comment ça marche ?

C'est une application PHP qui suit le principe KISS (Keep it simple, stupid). Pour l'installation, je vous conseille d'aller voir le README. Vous pouvez lire votre fil de tweets dans l'ordre chronologique. Si vous êtes un adepte des listes, le fichier de configuration peut accueillir l'identifiant de la liste souhaitée.

L'API de Twitter étant limitée et ne souhaitant pas perdre de tweets non-lus, j'utilise une tâche cron qui va chercher les tweets et les stocke sous forme de fichiers sur le disque. Pas besoin de base de données. Les avatars sont également stockés localement. La vie privée et la légèreté sont volontairement au cœur de cette application.

En terme d'actions, vous pouvez :

  • filtrer les tweets par utilisateur (JS requis)
  • marquer tous les tweets comme lus
  • marquer les tweets jusqu'à un tweet précis comme lus (utile si vous en avez plusieurs centaines à lire)
  • voir les images et vidéos directement depuis le lecteur en cliquant sur le lien en fin de tweet démarrant par MEDIA:: (rustique mais fonctionnel)

C'est pas très beau

Capture d'écran de TweetsReader.

Je ne suis pas designer et ça se voit. J'arrangerai peut-être ça un jour, ou jamais. Après plusieurs mois d'utilisation, je n'en éprouve pas vraiment le besoin mais si quelqu'un se motive pour me faire une proposition, je reste ouvert.

Et après ?

Je n'ai rien de bien précis en tête, cette version représentant pour moi le produit minimum viable. Si l'envie me prend, j'aimerais ajouter une information concernant l'arrivée de nouveaux messages privés ou de mentions. Je ne reçois pas toujours les mails de notification prévus à cet effet ce qui m'oblige à retourner de temps en temps sur leur site. Il est également probable que je gère un thème sombre, toujours pratique pour confortablement dans un espace à l’atmosphère tamisée.

Si vous rencontrez des soucis à l'utilisation, vous pouvez rédiger un rapport de bug et si vous souhaitez contribuer au projet, les merge requests sont ouvertes.

Unfollow.fr, un autre outil pour voir qui arrête de vous suivre sur Twitter

Je vous avais déjà parlé de TwUnfollow, un service qui permettait d'être notifié qu'une personne arrêtait de vous suivre sur Twitter. Ce dernier n'étant plus vraiment au top de sa forme depuis un bail, j'utilise désormais Unfollow.fr (réalisation française, cocorico !) qui propose sensiblement les mêmes fonctionnalités mis à part l'absence d'un flux RSS récapitulant les unfollow.

unfollow-fr-logo

Vous pouvez choisir d'être notifié par mail dès qu'une personne ne vous suit plus, ou bien recevoir un récapitulatif une fois par jour, par semaine ou par mois. Unfollow.fr propose également la notification par message privé postée directement sur votre compte Twitter.

unfollow-fr-notification

 

Sur le site d'Unfollow.fr, une partie est consacrée à l'historique de vos followers avec la possibilité de trier par follow, unfollow ou les 2 :

unfollow-fr-history

Vous pouvez également retrouver une courbe de statistiques associées à ces informations :

unfollow-fr-statistics

Et pour finir, 2 outils permettant d'un côté de filtrer les comptes inactifs depuis x mois et de l'autre de voir les gens que vous suivez mais qui ne vous suivent pas :

unfollow-fr-followings

J'en profite pour vous rappeler l'existence du billet pour organiser vos contacts Twitter avec Twitter Karma et ManageFlitter. Ces 2 derniers sont en effet un poil plus avancés que ceux proposés par Unfollow.fr.

Hotot, un client Twitter Open Source à découvrir

Intégralement basé sur des technos web ouvertes (HTML, JS, CSS), Hotot reprend les mécanismes déjà bien connus des principaux clients Twitter. Il permet le multi-colonnes pouvant afficher la timeline, les messages directs, les mentions, les profils utilisateurs ou la recherche intégrée, mais aussi l'intégration dans les tweets de médias de type image. Les conversations sont faciles à suivre puisque le fil des différents tweets les composant sont affichables d'un simple clic et se placent antéchronologiquement sous le dernier. Autre détail qui a pour moi son importance, à l'heure où tous les liens passant par Twitter sont raccourcis et transformés par le service t.co, Hotot traduit les liens et les affiche tels qu'ils ont été postés par leurs utilisateurs (ce qui ne vous empêchera pas de tomber sur des liens raccourcis). Une fonction de notifications par alertes visuelles ou sonores est activable / désactivable à souhait. Vous pouvez aussi éditer l'ensemble des informations contenues dans votre profil (photo de profil, bio...) sans passer par le site officiel.

A l'aide d'extensions déjà fournies à l'installation, il vous sera possible d'activer ou de désactiver des fonctions telles que le filtrage par mots-clés / services afin d'éviter les tweets que vous ne juger pas utile de voir sur votre timeline (Foursquare, Viadeo, Linked In & co pour ma part). Les Google Maps peuvent aussi être affichées directement et vous pouvez également configurer le module d'upload de photos vers les services img.ly, Twitpic ou Plixy. Un autre module permet la sauvegarde de tweets sur ReadItLater ou Instantpaper.


Capture d'écran de la timeline principale

Ce projet open source (encore en version alpha) fonctionne aussi bien sur Linux que sur Windows ou Mac OS. A noter que pour les hardcore users de l'oiseau bleu, il ne supporte pas encore le multi-comptes, mais vous pouvez le lancer plusieurs fois. Pour être 100% satisfait, il faudrait juste qu'on puisse définir que le haut de la timeline ne bouge pas lors de la réceptions de nouveaux tweets. J'aime pouvoir reprendre ma lecture là où je l'ai arrêtée sans avoir à faire attention de ne pas être tout en haut de la fenêtre.

Selon moi, ses gros points forts sont sa légèreté, sa simplicité, ses fonctions pratiques et son système d'extensions qui permet à tout développeur d'y ajouter des fonctions. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait pour y intégrer le "raccourcisseur" d'urls YOURLS que j'utilise depuis quelques temps. Un système était déjà en place pour les gros services tels que Bit.ly ou tinyURL, il m'a donc été facile de le modifier pour y implémenter ce que je voulais. J'ai d'ailleurs été agréablement surpris, après avoir soumis ma modification sur Github, qu'elle soit intégrée dans la foulée. Petit bémol à ce propos, car ça me laisse penser que les modifications ne sont pas testées avant d'être poussées en MAJ... Espérons que ça ne soit que pour les ajouts mineurs (ce qui n'excuse en rien cette pratique).


Capture d'écran de l'affichage d'un profil

Pour l'installer sur Ubuntu, ajoutez le dépôt suivant à l'aide des commandes ci-dessous :

  • sudo add-apt-repository ppa:hotot-team
  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get install hotot

Liens utiles :

Gardez une trace des liens partagés sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Delicious)

Trunk.ly est un service relativement jeune (d'après son blog, il a ouvert ses portes le 17 décembre dernier) qui permet de garder une trace des liens que nous partageons sur les réseaux sociaux. Pour le moment, il gère la récupération de liens provenant de flux RSS (possibilité de capturer les liens de son blog, ou d'autres sites), Twitter, Facebook, Delicious et Pinboard, mais je pense que le nombre de services supportés devrait grossir au fil du temps. Rien qu'avec la gestion des RSS, les possibilités sont déjà quasiment infinies.

J'y ai ajouté mon compte Twitter et quelques instants après, tous les liens partagés depuis mon premier tweet sont apparus ! Je trouve cependant dommage que la navigation entre les urls se fasse par endless page (page sans fin), système certes esthétique mais pas très pratique à mon humble avis. De plus, la recherche intégrée semble assez aléatoire; je l'ai testée avec quelques mots clés, et bien que certains résultats soient pertinents, d'autres l'étaient beaucoup moins (certaines réponses n'avaient même aucun rapport avec le mot tapé), encore heureux que les plus pertinents se retrouvent en haut de la liste, et impossible de comprendre la logique de classement entre les topics trouvés et l'ordre chronologique adopté, ça sent l'algo foireux. Je regrette aussi qu'il n'y ait pas de recherche avancée, il serait intéressant de pouvoir donner un intervalle de dates, le système ayant déjà toutes les données nécessaires, ça ne me parait pas trop compliqué à mettre en oeuvre. Force est de constater que la recherche n'est pas le point fort de Trunk.ly.

Mais n'oublions pas qu'il se positionne avant tout comme un agrégateur de liens des différentes plateformes que nous utilisons. Sa fonction d'export des bookmarks peut se révéler très pratique pour faire une sauvegarde complète de tous nos liens partagés. A l'inverse, la fonction d'ajout de liens directs sur Trunk.ly (à la Delicious ou Scuttle) n'a pour moi aucun intérêt vu le minimalisme du moteur de recherche. La fonction de "réseau social" peut également avoir son utilité afin de suivre (follow) les liens d'une personne qui partage des adresses intéressantes, mais j'émets encore une fois quelques doutes quant à la  facilité de navigation sur ces "profils" (via endless page comme dit plus haut) qui ressemble plus à un marché au petit bonheur la chance qu'à un réel outil de veille.

Source: Lifehacker

Liens utiles:

TwUnfollow, l’outil Twitter pour savoir qui vous follow ou vous unfollow

Je vous ai déjà présenté ici et quelques services Twitter pour vous permettre de gérer vos contacts, et j'utilisais moi même depuis quelques temps RSSFriends que j'appréciais beaucoup. Il créait un flux RSS pour savoir qui nous follow ou nous unfollow (avec pas mal d'infos en prime). Pourquoi diantre est-ce que je parle de RSSFriends au passé ? Et bien parce qu'il semble avoir du mal à faire son boulot depuis la fin du mois dernier, visiblement à cause d'un changement technique du côté de la mécanique système du gazouilleur. J'espère sincèrement qu'il va reprendre du poil de la bête mais pendant ce temps, je lui ai tout de même trouvé une alternative: TwUnfollow.

Pour l'utiliser, il vous suffit de vous loguer dessus via l'OAuth de Twitter puis d'aller le paramétrer via les Settings. En plus de sa page principale et d'un flux RSS vous indiquant les follow et unfollow, vous pouvez recevoir ces mêmes informations par mail (si vous n'êtes pas un grand fan des flux il parait que ça existe), et choisir la fréquence de ces alertes (quotidienne, instantanée ou pas de notification pour les comptes n'ayant aucun tweet à leur compteur). Vous pouvez également choisir si les liens vers les comptes Twitter présents dans ces alertes doivent utiliser le protocole sécurisé HTTPS (ou pas) et si votre agrégateur de flux RSS est équipé de la technologie PubSubHubbub (pas facile à dire mais funky !).

page principale de TwUnfollow

page de configuration de TwUnfollow

Pour résumer, TwUnfollow met à votre disposition 3 façons de consulter vos follow/unfollow, soit directement sur le site, soit par flux RSS, soit par mail ! Que demande le peuple ?

Lien utile: